Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les 16 propositions de l’Alliance France Tourisme pour une nouvelle stratégie touristique

Le cercle de réflexion, qui réunit certaines des plus grandes entreprises du secteur, plaide pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie touristique. Objectif : permettre à l’industrie de « relever le défi du redressement ».

L’Alliance France Tourisme vient de livrer un document réunissant ses propositions pour le déploiement d’une nouvelle stratégie touristique. Créée en 2014 et présidée depuis janvier dernier par Dominique Marcel, l’Alliance France Tourisme réunit certaines des plus grandes entreprises de l’industrie (Accor, Compagnie des Alpes, Voyageurs du Monde, Belambra Clubs, OUI.sncf, Selectour, Pierre & Vacances/Center Parcs, Groupe ADP…).

« Le secteur du tourisme, qui représente 8% du PIB et plus de 2 millions d’emplois, peine aujourd’hui à se relever », estime l’Alliance en préambule de ses propositions. Si les résultats de l’été sont excellents pour certains, il ne faut pas se leurrer : la situation financière de nombreuses entreprises continue d’être préoccupante. Le surendettement et le déficit en fonds propres de nombre d’entre elles risquent en effet de réduire leurs capacités d’investissement. Ceci intervient alors qu’elles sont par ailleurs confrontées au sujet récurrent de la pénurie de main d’œuvre. Pour l’AFT, dresser le bilan de la situation des entreprises est un préalable nécessaire. »

« Notre contribution propose des réponses immédiates, et invite à se saisir des enseignements d’une crise sans précédent pour se confronter aux difficultés structurelles du secteur et pour affronter le défi du redressement vers un tourisme d’excellence, numérique et responsable », poursuit Alliance France Tourisme. « Les entreprises françaises leaders du secteur du tourisme, conscientes de leur responsabilité et du rôle moteur qu’elles assument au sein de celui-ci, ont souhaité formuler des propositions afin de contribuer à la large réflexion sur l’avenir du secteur, notamment dans le cadre du Plan de reconquête et de transformation du tourisme annoncé le 2 juin dernier par le Président de la République. Une nouvelle stratégie qui devra permettre à la France de conserver et conforter sa place de destination la plus visitée du monde (90 millions de touristes internationaux accueillis en 2019).

Le cercle de réflexion a donc défini 16 propositions, autour de quatre axes différents, qui doivent permettre de faire de « la France une véritable puissance touristique armée pour faire face à la concurrence internationale ».

AXE 1. Eriger le tourisme au rang de priorité nationale et s’armer d’une stratégie française

  • Se doter d’une stratégie nationale structurant le secteur pour les 10 prochaines années, déployer une gouvernance solide pour piloter cette vision stratégique et organiser le dialogue entre les pouvoirs publics et le secteur.
  • Améliorer le suivi statistique du secteur, bâtir et promouvoir la souveraineté numérique française par la protection des données touristiques. Traiter les données comme une question stratégique.

AXE 2. Se transformer pour inventer l’industrie touristique française du futur

  • Restructurer l’offre existante : L’Alliance encourage le développement de la mixité d’usage et des tiers-lieux, la modernisation des stations de sports d’hiver et littoral, logique d’intégration de service afin de contrebalancer la saisonnalité…
  • Relancer l’investissement grâce au soutien de l’Etat. « Une concertation serait utilement mise en place auprès de Bercy pour étudier toutes les solutions possibles à la relance de l’investissement », note en ce sens l’Alliance France Tourisme.
  • Structurer l’offre de services en créant des pôles de compétitivité touristiques, en s’appuyant sur des parcours à thématiques fortes, en identifiant les tendances émergentes pour une offre diversifiée et adaptée aux attentes des clients…
  • Organiser la stratégie marketing en France et à l’étranger. Une stratégie de marketing devra être mise en place afin de s’approcher au plus près de l’adéquation entre l’offre et la demande : identification claire de la demande par la segmentation des touristes, par la réalisation d’études objectives sur la performance de la France et ses destinations…
  • Rendre accessibles les destinations et favoriser les mobilités au sein des territoires.
  • Accompagner la transformation vers un tourisme plus responsable et durable des entreprises résolument engagées
  • Réussir la transformation numérique en déclarant la transformation numérique du tourisme comme un enjeu national de compétitivité et d’attractivité.

AXE 3. Se professionnaliser pour améliorer la qualité de l’offre de service

  • Trouver des solutions pour résoudre la problématique des ressources humaines, afin d’éviter une « véritable crise socio-économique ».
  • Anticiper et préparer l’avenir des jeunes, en investissant sur la formation et l’apprentissage, en créant un nouvel écosystème de formations professionnalisantes.
  • Développer la formation continue dans une logique inter-métiers inter-filières.
  • Développer des logiques d’employabilité en cohérence avec les besoins des entreprises et conformes aux destinations.
  • Attirer des candidats, fidéliser les salariés et donner l’envie d’entreprendre, en stimulant l’attractivité des métiers du secteur du tourisme.
  • Faire « évoluer les mentalités et l’implication des Français vis-à-vis du tourisme », en développant les pratiques de mentorat, tutorat, club de passionnés, programmes d’ambassadeurs…

AXE 4. S’adapter en simplifiant les normes et les procédures administratives

  • Redéfinir un cadre légal et simplifier les procédures administratives à même de favoriser la compétitivité des entreprises du secteur.

Pour découvrir le document dans son intégralité, cliquez ici.

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique