Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Été 2021 : MSC Croisières positionne 10 navires

L’été approche, et la compagnie de croisières a dévoilé son plan. « Un tournant » pour la reprise d’activité, selon Patrick Pourbaix, son directeur général pour la France, la Belgique et le Luxembourg.

Depuis plus d’un an, l’industrie de la croisière est totalement à l’arrêt, ou presque. « MSC Croisières a tout de même accueilli 60 000 passagers, au cours de 30 croisières, depuis la mi-août 2020 », rappelle Patrick Pourbaix, le directeur général de la compagnie pour la France, la Belgique et le Luxembourg. Des passagers italiens en très grande majorité, qui ont embarqué à bord du MSC Grandiosa pour une croisière à travers l’Italie, et un petit crochet par Malte.

« Ce produit nous a surtout permis de prouver que notre protocole sanitaire, que l’on a affiné avec le temps, fonctionne », précise Patrick Pourbaix. Un protocole stratégique pour la relance de MSC Croisières, puisque « cet été, et cet automne, ce qu’on vendra, ce sont ces croisières avec protocole ». Des croisières avec contraintes (port du masque pendant les déplacements à bord, tests PCR et antigéniques, etc…) qui ne dégradent pas le produit selon Patrick Pourbaix. « Les taux de satisfaction enregistrés pendant ces 30 croisières sont supérieurs à ce que l’on constate habituellement. Certes, il y a un protocole à respecter, mais les passagers sont agréablement surpris de retrouver une forme de liberté à bord : il y a de la musique, les bars sont ouverts, comme les douze restaurants, … ».

Deux escales à Marseille ?

MSC Croisières compte donc sur cette expérience pour amorcer une reprise presque structurante de son activité cet été. « Avec 10 navires positionnés (sur les 18 qui composent la flotte de MSC Croisières, NDLR), c’est un vrai tournant pour notre compagnie », affirme Patrick Pourbaix. Trois navires navigueront dans les eaux de la Méditerranée occidentale. Le MSC Grandiosa prolongera son itinéraire actuel de 7 nuits et fera escale dans les ports italiens de Gênes, Civitavecchia (Rome), Naples, Palerme ainsi que La Valette à Malte. « Dès que possible, le Grandiosa fera escale à Barcelone », note Patrick Pourbaix.

La compagnie a la même impatience concernant le port de Marseille. « Tous les signaux sont positifs. Les autorités locales, venues tester notre protocole à bord, à Gênes, ont établi un rapport élogieux. Il ne nous manque désormais que le feu vert politique. A ce sujet, nous avons bien compris que la possibilité de faire escale à Marseille était d’abord conditionnée à la réouverture d’autres lieux publics, et c’est quelque chose que l’on comprend et que l’on accepte. Mais, en tenant compte des informations communiquées actuellement, et des perspectives de réouverture envisagées à la mi-mai, nous espérons pouvoir opérer à Marseille avant le mois de juin. C’est notre objectif ».

C’est donc le MSC Seaside, qui reprendra la mer le 1er mai au départ de Gênes (escales à Syracuse, Tarente, Civitavecchia, La Valette à Malte), qui fera escale à Marseille dès que les autorisations nécessaires seront accordées. « En quelques jours, nous pouvons ajouter l’escale. Nous sommes prêts », affirme Patrick Pourbaix. Le MSC Seashore, qui sera livré à la compagnie à la fin du mois de juillet prochain, s’arrêtera lui aussi dans le port phocéen, « si la situation sanitaire », dès ses premières semaines de navigation, en août (itinéraire à destination de Marseille, Gênes, Naples, Messine, La Valette, Barcelone).

Derniers départs de Venise en 2021

En Méditerranée orientale, et pour la dernière fois, deux paquebots seront positionnés au départ de Venise : le MSC Orchestra, qui s’élancera le 5 juin (Venise, Bari, Corfou, Mykonos, Dubrovnik) ; et le MSC Magnifica, qui naviguera à partir du 20 juin entre les ports de Venise, Bari, Le Pirée (Athènes), Mykonos et Split). « Dès 2022, nous embarquerons à Trieste – un transfert sera organisé depuis l’aéroport de Venise – ou à Marghera, un port dans les environs de Venise qui n’est pas techniquement prêt à nous accueillir en 2021. Nous serons ainsi en accord avec les nouvelles consignes locales. Ce qui ne nous dérange pas : ça nous est égal de partir de Marghera ». Enfin, le MSC Splendida naviguera à partir du 12 juin au départ de Trieste, et en direction de Bari, Dubrovnik, Corfou et Kotor.

Le MSC Virtuosa, positionné au Royaume-Uni, poursuivra sa saison inaugurale au départ de Southampton pour des croisières réservées aux résidents britanniques. Enfin, concernant l’Europe du Nord, MSC Croisières attend les autorisations des autorités locales et ambitionne de reprendre son programme à la fin juin, avec le MSC Seaview rattaché au port de Kiel (Allemagne), le MSC Preziosa à Hambourg et le MSC Musica à Warnemünde (Allemagne), pour des croisières de 7 nuits et plus avec des itinéraires vers les fjords norvégiens ou les capitales Baltes.

Au total, MSC Croisières proposera donc 15 ports d’embarquement différents. Un été à « 40 ou 50% de capacité, au mieux, vu qu’on ne peut remplir nos 10 navires qu’à 70% maximum », chiffre Patrick Pourbaix. Un été en demi-teinte donc.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique