Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

SNCF : les applications Oui.sncf et L’Assistant fusionnent

Tous les usagers réguliers l’attendaient depuis longtemps, se demandant même pourquoi cette application unique n’existait pas depuis le début.

Mi-janvier 2022, sera lancée l’application SNCF Connect, qui « réunira au même endroit tous les titres de transports, les abonnements et les informations pour organiser, réserver et modifier son trajet », selon un communiqué de SNCF Voyageurs. Et ce, pour les trajets TGV INOUI, OUIGO, Intercités, TER, Thalys, Eurostar, TGV Lyria, les transports publics en Ile-de-France dont Transilien, les bus longue distance, le covoiturage. » Soit « du premier au dernier kilomètre ».

Les applis Ouigo et TGV Inoui Pro vont perdurer

Seront ainsi réunis la plateforme de vente « OUI.sncf » et « l’Assistant SNCF » qui donne des informations sur l’état du trafic. Ces deux applications vont disparaître : lors d’une prochaine mise à jour, les usagers basculeront sur SNCF Connect. En revanche, les applis Ouigo et TGV Inoui Pro perdureront.

Si SNCF Connect s’est fait (très) longtemps attendre, ce  service a été développé en moins d’un an par SNCF Voyageurs. Un sujet que nous avions évoqué en 2019 avec Alexandre Viros, alors directeur général de e-voyageurs SNCF.  Interrogé sur cette perspective de fusion, il avait répondu que le groupe ne s’interdisait « rien ». « Aujourd’hui, les deux applications correspondent à des usages clients très différents, avait-il ajouté. Nous avons 18 millions porteurs de l’application Oui.sncf, 13 millions de l’appli SNCF. 

La SNCF mise sur son image « verte »

Des choix forts ont été faits. Notamment l’usage de Flutter, un logiciel basé sur une technologie open source cross platform de Google. Cela garantit une expérience client identique, quel que soit le système d’exploitation utilisé (IOS ou Android), explique le communiqué.  Le mode de conception, 100% cloud Native, permet d’ajuster en temps réel les besoins de SNCF Connect et d’être plus réactifs, y compris lors des forts pics d’activité.

« SNCF Connect est un tour de force qui fait appel à des technologies de rupture mettant ainsi la puissance de la tech et l’innovation au service d’une mobilité durable toujours plus facile », indique l’entreprise. En effet, ce service « intègrera les offres de mobilités propres et partagées (train, covoiturage, vélo, trottinette, transport urbain, taxi et VTC) et affichera les indications des émissions de CO2 de chaque trajet, pour permettre à chacun de faire des choix de déplacements toujours plus responsables », poursuit-elle.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique