Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jérôme Mercier (Campings.com) : « Notre activité domestique nous a protégés pendant la crise »

Campings.com affiche de belles performances en 2021, malgré le contexte sanitaire. Nous avons interviewé le directeur général de cette plateforme européenne, très ancrée en France.

L’Echo touristique : Quel est le bilan de l’année 2021 pour Campings.com ?

Jérôme Mercier : 2021 a été une très belle année. Nous avons dépassé les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une croissance de 74% par rapport à 2020, et de 54% par rapport à 2019 (exercice clos le 30 septembre 2021). Evidemment, nous savons que notre activité domestique nous a protégés pendant la crise, et nous restons humbles par rapport à cela. Mais nous avons continué d’appliquer notre stratégie et d’investir sur notre plateforme. Et nos résultats en Espagne, par exemple, prouvent que nous sommes capables de dupliquer notre modèle à l’international. Même si l’année a été très mouvementée, nos performances sont supérieures à celles enregistrées par le marché de l’hôtellerie de plein air, et encore plus celles du marché du tourisme en général. Cela vient valider la stratégie que j’applique à Campings.com depuis mon arrivée, fin 2017.

J’ai apporté une touche Tech, qui correspond à mon profil.

Comment la plateforme Campings.com a-t-elle évolué depuis votre nomination en tant que directeur général ?

Jérôme Mercier : A la fin de l’année 2017, l’activité de Campings.com était centrée autour d’un ADN « Travel » très fort. La plateforme a été pensée par des spécialistes de la distribution de l’hôtellerie de plein air, qui ont parié sur une distribution multicanale qui est, encore aujourd’hui, l’une de nos principales forces, et un atout majeur pour les campings référencés. Donc le modèle de base était très solide. Mais j’ai apporté une touche Tech, qui correspond à mon profil, pour organiser notre activité autour de l’expérience client, en ajoutant une culture data et produits très fortes. J’ai toujours pensé que la croissance de Campings.com passerait par l’enrichissement de l’expérience client. C’est ce qui nous incite à faire évoluer progressivement notre plateforme, initialement très monolithique, et aujourd’hui organisée autour de macro-services, par métier, permettant ainsi d’être plus performant sur l’expérience client, la rapidité d’exécution et donc le taux de conversion.

Tout en continuant d’élargir le portefeuille d’hébergements référencés ?

Jérôme Mercier : Nous avons fait ce travail de fond tout en continuant d’élargir le nombre de prestataires recensés sur la plateforme, c’est vrai. Nous avons désormais 3 500 hébergements référencés, ce qui fait de Campings.com la plateforme qui agrège le plus d’offre d’hôtellerie de plein air en Europe. Cette profondeur de catalogue est indispensable pour nourrir notre distribution multicanale. A terme, Campings.com tend à l’exhaustivité de l’offre. Nous sommes organisés en trois grands pôles de développement, qui portent sur l’augmentation de l’offre, la transformation des données et la distribution. Et nous continuerons d’investir ces trois pôles. C’est ce qui nous permet d’aller chercher des parts de marché et de réaliser la croissance que l’on a constatée en 2021.

Investir dans les moments durs, ça n’est jamais simple. Mais c’est ce qui nous permettra d’être encore plus fort au moment de la reprise.

La crise sanitaire et ses conséquences n’ont donc pas entravé votre développement ?

Jérôme Mercier : Comme je l’ai dit précédemment, le contexte nous a été favorable, et l’hôtellerie de plein air a été une valeur refuge en 2020 comme en 2021. Mais nous sommes allés chercher cette croissance. Au sortir du premier confinement, nous avons par exemple automatisé la relation client concernant la gestion des annulations et la création des avoirs. Etant donné les volumes en jeu, nous devions automatiser ce process, pour réduire nos coûts. Autre exemple : nous avons finalisé une levée de fonds, en fin d’année 2020, à hauteur de 20 millions d’euros. Parce que nous sommes persuadés que notre stratégie est la bonne, et que nous devons investir sur le produit au moment où le marché est encore déstabilisé par la crise sanitaire. Investir dans les moments durs, ça n’est jamais simple, mais c’est ce qui nous permettra d’être encore plus fort au moment de la reprise. Et d’aller, mécaniquement, chercher des parts de marché supplémentaires.

Quelle est votre stratégie pour 2022 ? 

Jérôme Mercier : Notre croissance en 2021 prouve que ce modèle d’intermédiation, concernant ce type d’hébergement, est pertinent. L’offre est très riche, et elle mérite d’avoir ce moteur de recherche qui permet de comparer les établissements en fonction de plusieurs critères, et donc aide les familles à choisir leurs vacances idéales. Les propriétaires de camping, eux, y trouvent également leur compte en termes de visibilité par exemple. C’est un marché d’indépendants, et c’est ce qui fait sa richesse. Campings.com permet à ces indépendants de mutualiser les efforts de distribution, de marketing, d’enrichissement de l’expérience client. Nous poursuivons notre stratégie. Nous avons des objectifs assez ambitieux, et nous devons investir pour continuer de grandir. Par exemple, nous sommes sur le point d’embaucher une cinquantaine de personnes pour préparer la saison prochaine. Poursuivre notre croissance n’est pas un vœu pieu, il faut s’en donner les moyens.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique