Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa Croisières change (encore) son programme hivernal

Contrainte par l’évolution de la pandémie en Europe, la compagnie de croisières change encore de programmation pour l’hiver.

L’aggravation de l’épidémie sur le Vieux-Continent oblige Costa Croisières à mettre à jour sa programmation pour l’hiver 2020/2021. Le Costa Smeralda, navire amiral de la compagnie propulsé au GNL, continuera de sillonner l’Italie jusqu’à fin février 2021, avec des escales à Savone, La Spezia, Cagliari, Messine, Naples et Civitavecchia/Rome.

Cet itinéraire d’une semaine remplace la croisière qui devait initialement rallier l’Italie, la France et l’Espagne. Le Costa Deliziosa poursuivra son programme actuel puis proposera à partir du 28 novembre un nouvel itinéraire dédié à l’Italie, qui comprendra Trieste/Catane, Brindisi, Bari et « d’autres ports à définir dans les prochaines semaines » jusqu’à fin février 2021.

Caraïbes et tour du monde annulés

Le Costa Diadema reporte le début de ses croisières longues en Méditerranée au 6 avril 2021, offrant des croisières de 14 jours en Turquie et de 14 jours en Égypte et en Grèce, comme prévu. Le nouveau navire Costa Firenze, en cours de finalisation au chantier naval Fincantieri de Marghera, sera livré comme prévu mi-décembre 2020. Il démarrera ses croisières de sept jours à partir du 28 février 2021 avec des escales en Italie, en France et en Espagne « si le contexte sanitaire dans ces pays le permet ».

Les croisières du Costa Favolosa dans les Caraïbes sont annulées cette saison, le navire reprendra ses activités à partir du 2 avril 2021 avec des mini-croisières en Méditerranée. Le Tour du Monde 2021 du Costa Deliziosa est annulé, avec la possibilité pour les passagers de se repositionner sur celui de 2022. La compagnie va entrer en contact avec les agences de voyages pour les clients concernés.

Enfin, Costa Croisières ne s’interdit pas de retoucher une nouvelle fois ce programme « si la situation devait encore évoluer ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique