Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

10 levées de fonds à retenir en 2017

Quelles entreprises ont convaincu les investisseurs l’an passé, pour une enveloppe de 10M$ au minimum ? Nous vous proposons un tour d’horizon en France, mais aussi à l’étranger.

Pas facile de convaincre fonds d’investissement et autres business angels. En témoigne la destinée de Chauffeur Privé. L’entreprise de VTC, qui prévoyait un tour de table de 50 millions d’euros l’an passé, vient finalement de céder la majorité de son capital à Daimler. Un rapprochement qui rappelle celui conclu entre le Vtciste Marcel et son nouveau propriétaire Renault.

D’autres sociétés françaises ont réussi à garder leur indépendance tout en trouvant les moyens financiers de leur croissance. Du côté des solutions technologiques pures, le nantais iAdvize a retenu l’attention l’an passé : ce spécialiste des chatbots et autres outils conversationnels, qui compte plusieurs entreprises du tourisme parmi ses clients, a levé 32 millions d’euros.

Les start-up françaises à l’honneur

Dans l’économie collaborative, le spécialiste de l’échange de maisons et d’appartements GuestToGuest a pour sa part levé 33 millions d’euros, ce qui lui a notamment permis d’absorber son concurrent américain HomeExchange. Travelcar, spécialiste de la location de voitures entre particuliers, a grappillé 15 millions d’euros auprès du groupe PSA et la MAIF. Le site de locations saisonnières de luxe Le Collectionnist a bouclé un tour de table de 10 millions de dollars. Dans l’économie traditionnelle, les levées se font plus rares. L’une des plus significatives reste celle de 24,5 millions d’euros, finalisée par la marque de boutiques-hôtels de luxe Paris Inn Group, bien décidée à grandir en France comme à l’étranger.

En dehors de nos frontières

A l’étranger, sur quelles entreprises les investisseurs parient-ils ? Notamment sur des acteurs de la distribution digitale d’hébergements et de services associés.

Quelques exemples l’illustrent avec force. Le spécialiste britannique des ventes flash Secret Escapes (Evasions Secrètes), cousin de Voyage Privé et Vente-privée, a levé pas moins de 111 millions de dollars. L’application californienne de réservation d’hôtels HotelTonight, 37 millions de dollars. Le service anglais de conciergerie pour les locations de courte durée Hostmaker, 13 millions d’euros. La start-up américaine Pillow, positionnée comme tiers de confiance entre propriétaires d’appartements et voyageurs, 12 millions d’euros. Sweet Inn, une plate-forme franco-israélienne de location d’appartements avec services hôteliers, 20 millions d’eurosCes derniers mois, malgré une réglementation qui se corse, l’économie collaborative demeure très attractive.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.