Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

On a testé le nouveau Club Med à La Rosière

Initialement prévue l’hiver dernier, mais reportée en raison des restrictions liées à la pandémie, l’inauguration du nouveau resort alpin de la marque au trident a enfin pu se tenir.

Installé à 1 950 mètres d’altitude, sur un ancien altiport, Club Med La Rosière se fond sur les pistes du domaine skiable de La Rosière. Un emplacement de choix, critère majeur du groupe lorsqu’il décide d’ouvrir un nouveau resort. Habillé de pierre et de bois, et exposé plein sud, il surplombe la vallée de la Tarentaise et le Massif du Beaufortain, offrant une vue incroyable sur le Mont Pourri, qui culmine à 3 779 mètres d’altitude. Spectaculaire.

Depuis les passerelles du resort, la vue sur le Mont Pourri est spectaculaire. © Florian De Paola 

 

À l’intérieur, le cabinet JMV Resort Architectes (chargé de la décoration) s’amuse avec les traditions savoyardes et valdôtaines. C’est ici, près de la frontière italienne, sur le domaine skiable de San Bernardo (La Rosière côté français et La Thuile côté italien) qu’Hannibal aurait traversé les Alpes avec ses éléphants, en 218 avant JC. La sculpture qui accueille les GM à leur arrivée au Club rappelle cet évènement, et illustre la façon dont le groupe veut s’appuyer sur le folklore et l’identité locale pour décorer ses nouveaux établissements.

Ouverture initialement prévue en 2020

« Enfin, nous inaugurons Club Med La Rosière », s’est réjoui Henri Giscard d’Estaing, le PDG de Club Med, devant près de 200 personnes, invitées à participer à cette inauguration officielle. Car Club Med La Rosière est en fait opérationnel depuis cet été, et même prêt depuis l’hiver dernier. Mais la pandémie de Covid-19 et les restrictions qui en ont découlé – fermeture des remontées mécaniques – ont retardé son lancement. « Nous sommes plus que jamais prêts, et tout est réuni pour que nous passions un très bel hiver », conclut Henri Giscard d’Estaing. Club Med La Rosière accueillera ses premiers clients hivernaux dès ce dimanche 12 décembre. L’Echo touristique a pu le tester en avant-première.

#1 Les Chambres           

Club Med La Rosière compte 475 chambres. Spacieuses, elles s’inscrivent dans le prolongement des espaces communs. Teintées de couleurs et de bois chauds, elles disposent toutes d’un balcon et d’une décoration assez moderne, avec une touche locale. La salle de bain invite également au cocooning et à la détente après une bonne journée de glisse. En bref, Club Med La Rosière propose des chambres élégantes, en phase avec les aspirations du groupe en termes de politique Produits. Mais pas d’effet « waouh ».

Le nouveau resort compte 475 chambres. © Club Med

#2 La restauration        

Voilà un domaine dans lequel Club Med doit défendre sa réputation. A La Rosière, le groupe ne s’est pas loupé. Le restaurant principal (Mont Valaisan) sert une cuisine franco-italienne variée et soignée : pizzas fraîches, charcuteries, fondues, plats régionaux, fromages… Il pense également à ceux qui ont envie d’exotisme : corner asiatique, poissons… Le San Bernardo Gourmet Lounge, le restaurant à la carte du resort, pousse la gourmandise un peu plus loin, avec des plats travaillés (parfois en supplément), une sélection de vins raffinée, et une carte qui évolue au fil des saisons. Pour ce début d’hiver, c’est la truffe qui est à l’honneur… Le resort propose des moments de restauration en dehors des restaurants : petit-déjeuner départ ski, goûter après-ski, apéritifs. La table de Club Med La Rosière est sans aucun doute l’un des arguments à mettre en avant au moment de promouvoir ce nouveau produit.

Les restaurants du resort puisent dans les gastronomies françaises et italiennes pour leurs menus. © Florian De Paola

#3 La glisse

 C’est l’un des autres points forts des Club Med installés dans les Alpes : la facilité d’accès au domaine skiable. Depuis la ski-room flambante neuve du resort, et toujours animée par les GO du club, 3 minutes de glisse facile (piste bleue) suffisent à rejoindre le télésiège des Eucherts, depuis lequel il est possible d’accéder, ensuite, à l’ensemble du domaine skiable franco-italien de l’espace San Bernardo. Directement relié à La Thuile par le Col du Petit-Saint-Bernard, le domaine jouit d’une double exposition sud et nord et d’une vue panoramique sur chacun des versants. Il offre pas moins de 160 kilomètres de pistes, sur 3 000 hectares, desservis par une quarantaine de remontées mécaniques. Autour du club, tapis roulant et pistes pour enfants permettent aux débutants de s’initier.

3 minutes de glisse suffisent pour rallier le télésiège des Eucherts depuis la ski-room du Club Med. © Florian De Paola

#4 Les activités

Comme dans tous les établissements du groupe, « l’esprit Club Med » est au rendez-vous. Spectacles et animations diverses, cours de sport (aquagym, fitness…), clubs enfants (de 4 à 17 ans)… Club Med La Rosière veut permettre à tous les profils de clientèle de trouver une activité qui lui correspond. Même si c’est bien sûr la glisse – ski et snowboard – qui domine, avec les cours ESF inclus, y compris pour les enfants. Partenaire de Rossignol, le resort permet également de pratiquer d’autres activités hivernales, comme le Fatbike.

La piscine du resort jouit également d’une vue spectaculaire. © Club Med

#5 Le protocole sanitaire

Club Med a été l’un des premiers opérateurs à exiger un pass sanitaire à ses clients. La règle est toujours de rigueur, d’autant plus que le pass sanitaire est désormais obligatoire pour accéder aux remontées mécaniques des stations de ski. A l’intérieur du resort et au moment de notre visite (début décembre 2021), le port du masque était obligatoire dans tous les espaces communs du club, et pour tout déplacement. Le personnel, dans son ensemble, se montre vigilant, et n’hésite pas à rappeler à l’ordre les étourdis. Distanciation sociale et lavage régulier des mains sont également de mise, notamment dans les espaces de restauration. 

Finalement, Club Med La Rosière s’impose comme l’une des nouveautés majeures de cet hiver dans les Alpes françaises. Une nouveauté de taille, qui ne passe pas inaperçue sur les hauteurs de La Rosière. Le produit en lui-même est réussi, et remplit le cahier des charges habituel du Club Med. Les aficionados de la marque seront comblés par ce nouvel écrin alpin, et la clientèle internationale y trouvera également son bonheur.

A lire aussi :

1 commentaire
  1. Dumont dit

    Ça sent le publi reportage…:)
    Pas écrit par un journaliste en tout cas mais plutôt la dir com du cm…

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique