Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

5e vague de Covid-19 : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

Suite au conseil de défense sanitaire tenu lundi 6 décembre, Jean Castex a pris la parole pour annoncer de nouvelles mesures.

A moins de trois semaines de Noël, la France adopte des mesures face à la pandémie, dans la foulée du conseil de défense sanitaire organisé à la mi-journée lundi 6 décembre.

Lever le pied sur les interactions sociales

« L’heure n’est pas à des mesures de jauge, de couvre-feu ou de confinement, ce serait disproportionné », a souligné Jean Castex, lors d’un point presse en soirée.  

Face à la cinquième vague, le Premier ministre appelle à ralentir « les interactions sociales ». « Jusqu’aux fêtes de fin d’année, on lève le pied sur les événements festifs et conviviaux dans la sphère privée », explique-t-il. Matignon encourage notamment à reporter les cérémonies et les pots de départ en entreprise.

« Des règles claires seront donc édictées pour tout ce qui concerne le milieu professionnel, y compris pour les cérémonies de vœux de début d’année. »

Pas d’interdiction des congrès

Interrogé sur les congrès, Jean Castex a précisé qu’il n’était pas question d’une « interdiction de ces événements ou des regroupements. Ce qui est dangereux, c’est quand on enlève le masque. Donc, le congrès peut se tenir, mais sans boire un pot ni manger à l’issue. » 

S’agissant des manifestations et événements à l’extérieur comme les marchés de Noël, les protocoles « devront évoluer » sous le contrôle des préfets. Objectif : placer les options de restauration dans des zones soumises au pass sanitaire. 

Autre mesure importante : les discothèques resteront fermées pendant quatre semaines à compter de vendredi.

Le gouvernement prépare un accompagnement économique des entreprises touchées par ces mesures (discothèques et acteurs de l’événementiel). « J’ai demandé au ministre de l’Economie Bruno Lemaire d’engager dès demain les concertations sur les conditions de cet accompagnement. »

Incitation au télétravail

En complément, Matignon invite les entreprises « qui le peuvent » à instaurer 2 à 3 jours de télétravail par semaine.

Par ailleurs, le gouvernement adopte le niveau 3 du protocole à l’école, mais n’avance les vacances de Noël. 

Dimanche 5 décembre, la France a recensé 42 252 nouveaux cas de Covid-19, dont 2 066 en réanimation. C’est la cinquième vague, liée au variant Delta, alors qu’Omicron inquiète. D’où une forte incitation du gouvernement à procéder au rappel vaccinal, ouvert à tous les adultes 5 mois après la dernière injection de vaccin (Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca) et 4 semaines après l’injection unique de Janssen.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique