Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Club Med : « Nous sommes prêts pour l’hiver », avec 45 resorts

Seuls trois resorts garderont les portes closes cet hiver, à cause de la pandémie. Le Club Med parie sur la montagne française, mais également le long-courrier, du Canada aux Seychelles.

La saison à venir sera marquée par un quasi-retour à la normale, en terme opérationnel, pour la marque au trident. « Seuls les resorts qui sont dans des destinations sur lesquelles nous n’avions pas assez de visibilité, et sur lesquels la clientèle locale ne suffit pas, restent fermés », précise Aline Ducret, directrice marketing du Club Med pour la France, l’Europe et l’Afrique. Il s’agit du Japon, de la Thaïlande et des Bahamas.

Mais dans les Alpes françaises, dans l’océan Indien, aux Caraïbes ou en Amérique du Nord, le groupe peut s’appuyer sur la quasi-totalité de son offre pour atteindre la reprise tant attendue.

Une reprise qui s’est profilée, cet été, un signal « très encourageant vu le contexte », selon Charlotte Bernin, directrice commerciale France, avec un chiffre d’affaires en recul de « seulement » 7%, et des « taux d’occupation très intéressants quand nous avons pu opérer ». Club Med entrevoit donc la saison hivernale avec optimisme alors que le marché, lui, réagit encore en dernière minute. « Cet été, 40% des réservations ont été effectuées à moins de 60 jours du départ. C’est assez nouveau pour nous. Les repères changent, mais nous nous adaptons », explique Charlotte Bernin. « Par exemple, ces jours-ci, nous nous attendons à avoir beaucoup d’activité pour les vacances de la Toussaint ».

Des Alpes au Canada

Concernant la montagne française, le gros pan de l’activité du groupe en hiver, « les dernières déclarations de Jean-Baptiste Lemoyne (secrétaire d’état au Tourisme, NDLR) ne laissent aucune place au doute. Reste à savoir avec quels protocoles nous devrons fonctionner. Mais nous sommes prêts », assure Charlotte Bernin.

Club Med s’impatiente notamment de connaître le premier hiver de Club Med La Rosière, tandis que de l’autre côté de l’Atlantique, Club Med Charlevoix, le premier resort du groupe au Canada, ouvrira ses portes le 3 décembre.

Le segment du long-courrier reprend aussi des couleurs, avec une augmentation des demandes de 18%, à date, par rapport à 2019. Là encore, le groupe fondé par Gérard Blitz en 1950 aura de quoi animer le marché, avec le premier hiver de Club Med Seychelles. Par ailleurs, la marque poursuit sa montée en gamme et la rénovation de nombreux resorts (Peisey-Vallandry en Savoie, Club Med Albion à l’Île Maurice, Pragelato-Sestrières en Italie, Marrakech La Palmeraie, …). De quoi offrir au groupe la possibilité d’opérer quasiment totalement pour la première fois depuis le mois de mars 2020.

Ouverture des ventes pour l’été 2022

Afin de préparer la saison suivante, Club Med vient d’ouvrir ses ventes pour l’été 2022, après quelques jours d’opérations réservées à la clientèle Premium. « Et nous sommes agréablement surpris par le démarrage des ventes », assure Charlotte Bernin. Avec, notamment, des réservations en hausse vers Club Med Marbella (Espagne), la très attendue nouveauté de l’été 2022, mais aussi Club Med Gregolimano (Grèce), un produit emblématique, et Club Med La Palmyre Atlantique.

De quoi regonfler les ambitions du groupe, engagé dans un programme de croissance et d’ouverture de resorts qui n’est pas remis en question par la crise sanitaire. « La pandémie nous a rendu raisonnables dans plusieurs destinations, en décalant nos projets d’une ou deux années par exemple. Mais notre stratégie reste la même, avec les mêmes actionnaires », explique Aline Ducret. A savoir Fosun Tourism Group, filiale du conglomérat privé chinois. D’ici à 2023, Club Med ambitionne toujours de concrétiser 16 projets d’ouverture.

Une croissance qui passe également par l’augmentation des ventes directes, et donc, entre autres, l’ouverture d’agences de voyages en propre. Il y a quelques jours, Lyon accueillait par exemple son premier « appartement Club Med », en plein centre-ville, quelques semaines après l’inauguration d’une autre agence du genre dans un hôtel particulier de Montpellier.  

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique