Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCM propose à la Corse de la racheter pour 1€ symbolique

La direction de la compagnie de ferries a provoqué hier un coup de théâtre en offrant à la Collectivité territoriale de Corse de lui céder l'entreprise pour "un euro symbolique".

Nouveau rebondissement dans le dossier de la desserte maritime de la Corse. Hier, a été rendu public le contenu d’une lettre adressée par le président du conseil de surveillance de la SNCM (Société nationale Corse Méditerranée), Gérard Couturier, à son homologue de la Collectivité territoriale de Corse (CTC), Paul Giacobbi, dans laquelle il propose la vente de la compagnie de ferries à la CTC pour un euro symbolique.

Dans son courrier daté du 5 mars, Gérard Couturier a indiqué qu'il allait "suggérer à Monsieur le président de Veolia Transdev, actionnaire à 66% de la SNCM, aux côtés de l'Etat et des salariés, de prendre l'initiative de vous proposer d'acquérir cette participation majoritaire pour un euro symbolique." Selon lui, son offre permettrait "éventuellement" d'aider à créer une compagnie régionale réclamée par les nationalistes et évoquée ces dernières semaines à l'Assemblée insulaire, qui débattra à la fin du mois de l'attribution de la DSP pour les prochaines années.

Mais selon plusieurs réactions et les avis de la presse locale, il s’agirait surtout d’une provocation de la SNCM à l’égard de l’assemblée exécutive corse. Le contexte reste en effet très tendu entre les deux interlocuteurs, alors que l’assemblée de Corse souhaite diminuer ses subventions à la compagnie (ce qui entrainerait la suppression de 800 emplois), que les négociations sur l’indemnisation de la SNCM après la rupture anticipée de la DSP n’avancent pas, et que Paul Giacobbi continue de réclamer une enquête sur les conditions de privatisation de la compagnie en 2005.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique