Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : le plan d’urgence de Bercy passe de 45 à 100 milliards d’euros

Le gouvernement renforce les mesures d’urgence économique pour les entreprises se trouvant en grande difficulté en raison de la crise sanitaire du Covid-19.

Bercy a largement réévalué son plan de soutien aux entreprises. Dans un entretien accordé aux Echos, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ont ainsi annoncé que l’enveloppe allouée s’élevait désormais à 100 milliards d’euros, contre les 45 milliards prévus initialement. Des chiffres qui pourront encore évoluer selon les besoins des entreprises, a indiqué Bruno Le Maire dans cette interview. 

La décision doit permettre de soutenir les mesures d’urgence économique mises en place par le gouvernement, notamment le dispositif de chômage partiel, déployé par de nombreuses entreprises, et particulièrement dans le tourisme. “Environ 8,5 milliards avaient été provisionnés pour le dispositif de chômage partiel, ce montant est revu à 20 milliards pour tenir compte du fort nombre d’entreprises qui en font la demande, détaille Gérald Darmanin. Le fonds de solidarité, qui est très sollicité avec 755.000 demandes et déjà 460 millions d’euros versés aux 342.000 premières entreprises, va voir sa dotation passer de 1 milliard à près de 6 milliards.”

La plus grande récession en France depuis 1945

Après un mois de confinement, la prévision de croissance est désormais de -6%, soit la plus grande récession en France depuis 1945, souligne Bruno Le Maire dans cet entretien. Le ministre de l’Economie et des Finances table sur une reprise progressive de l’économie, à l’instar de ce qui se passe en Chine, d’autant que “la fin du confinement sera nécessairement progressive”.

Lors de son point presse hebdomadaire mardi dernier, Jean-Baptiste Lemoyne a de son côté annoncé que plus de 550 millions d’euros de prêts garantis par l’État ont déjà été accordés à des entreprises du secteur du tourisme. « Environ 11,5% des dossiers déposés pour des prêts garantis par l’Etat concernent le secteur du tourisme », avait alors indiqué le secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères. « Le ticket moyen s’élève à 140 000 euros, ce qui bien veut dire que l’on s’adresse aux PME », le prêt garanti pouvant aller jusqu’à 25% du chiffre d’affaires.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique