Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un client indemnisé car des avions l’empêchent de dormir à l’hôtel

Selon la justice, un vacancier qui n’a pas été prévenu des bruits d’avion la nuit à l’hôtel, a droit à un dédommagement.

Un touriste allemand avait réservé un voyage à forfait sur l’île de Kos, en Grèce. Au retour de ses vacances, il a demandé au voyagiste une réduction du prix de son voyage à cause d’une raison bien particulière. Il reprochait à l’hôtel d’avoir été survolé à plusieurs reprises par des avions à faible altitude à des heures nocturnes, pendant toute la durée du séjour.

Après plusieurs revirements de jurisprudence, les juges de la Cour fédérale de justice allemande ont donné raison au voyageur. Selon eux, il n’est pas possible de savoir « avec la brochure du voyage », que le logement est situé directement dans couloir aérien de l’aéroport de Kos. La distance jusqu’à l’aéroport (neuf kilomètres) et le  temps de transfert terrestre (une demi-heure) ne peuvent être des indications pour le client.

Toujours selon la justice allemande, il n’appartient pas au vacancier de demander au voyagiste et/ou à l’hôtel si l’établissement se trouve dans un couloir aérien. Le voyagiste doit l’avoir explicitement signalé dans les documents de voyage, au minimum. La décision du tribunal de première instance qui demandait au voyagiste de verser des dommages et intérêts au client à cause du bruit des avions a été confirmée.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique