Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Inde, Jordanie, Laos, Chypre… Le point sur les nouvelles restrictions qui concernent les voyageurs français

De jour en jour, la liste des destinations prenant des mesures drastiques vis-à-vis des pays les plus touchés par l’épidémie de Covid-19 s’allonge. Le point sur les dernières annoncent qui concernent particulièrement les voyageurs français.

Inde : les voyageurs français ne sont plus admis dans le pays

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a actualisé mardi 10 mars ses recommandations concernant l’épidémie de coronavirus. “Des restrictions ont été mises en place par les autorités locales, indique le Quai d’Orsay. Les voyageurs de nationalité française ou en provenance des aéroports français ne sont plus admis en Inde. Compte tenu de ces mesures, il est recommandé de reporter les déplacements en Inde jusqu’à nouvel ordre.” “Par ailleurs, les ressortissants étrangers ayant séjourné en Chine, en Italie, en Corée du Sud, au Japon ou en Iran après le 31/01/2020 se verront refuser l’accès au territoire indien, quelle que soit leur nationalité et la provenance de leur vol”, est-il ajouté. D’après une information rapportée par Action-Visas, l’Inde a en effet stoppé la délivrance des visas “aux citoyens des pays fortement touchés par l’épidémie de Covid-19, dont la France fait partie”, et annulé ceux qui sont déjà délivrés. “Les visas des voyageurs français qui se trouvent déjà en Inde restent valables et ils peuvent, s’ils le souhaitent, contacter l’OFROU/ERF le plus proche par le biais du module e-FFRO pour la prolongation/conversion, etc. de leur visa ou l’octroi de tout service consulaire. Une notification à cet effet est en cours d’émission par le Bureau of Immigration BOI)”, ajoute de son côté une note de postée sur le compte Twitter officiel de l’Ambassade de l’Inde en France. D’après une information donnée par Rapide Visa, « aucun remboursement des visas et e-visas déjà délivrés ou déjà demandés n’est possible ».

Népal : la délivrance des visas à l’arrivée est temporairement suspendue pour les touristes français

Le Quai d’Orsay a aussi fait évoluer les informations au sujet du Népal.Compte tenu de l’évolution de la situation, le Gouvernement du Népal a décidé de suspendre temporairement, à compter du 10 mars 2020, la délivrance des visas à l’arrivée sur son territoire pour les citoyens de certains pays dont la France, est-il indiqué sur la fiche Conseils aux Voyageurs consacrée au pays. Les demandes de visas sont désormais à adresser exclusivement auprès des autorités consulaires du pays de résidence. “Les citoyens de ces pays qui veulent visiter le Népal peuvent obtenir leur visa auprès des missions diplomatiques du Népal à l’étranger (ambassades, consulats), précise le Consulat du Népal en France. Les citoyens de ces pays ainsi que toute personne ayant transité par ces pays doivent impérativement présenter avec leur demande de visa un certificat médical attestant qu’ils ne sont pas infectés par le Covid-19.” “Il est fermement demandé aux citoyens des 8 pays susmentionnés d’entrer au Népal par l’aéroport international Tribhuvan, seul point restant ouvert pour les arrivées et les départs au Népal. Les autres points d’entrée et de sortie du territoire Népalais sont temporairement fermés jusqu’à nouvel avis”, ajoute le Consulat. Il est expressément demandé aux compagnies aériennes et aux tours opérators liés avec le Népal de gérer les voyages selon ces dispositions.” Plus d’informations sur les sites du Consulat du Népal en France et l’Ambassade de France au Népal.”

Jordanie : interdiction d’entrée sur le territoire pour les voyageurs français à partir du 16 mars

Les autorités jordaniennes ont décidé mardi d’interdire l’entrée sur leur territoire de toute personne arrivant de France, d’Espagne et d’Allemagne, à l’exclusion des Jordaniens, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus en Jordanie. Cette mesure entre en vigueur le 16 mars. « Les Jordaniens ne seront pas autorisés à voyager dans ces pays », a également précisé le ministre jordanien de la santé. Les ressortissants jordaniens en provenance de ces pays devront se mettre en quarantaine à leur retour en Jordanie. “Les touristes présents sur le territoire jordaniens sont invités à contacter leur agence de voyages et leur compagnie aérienne pour l’organisation de leur retour”, précise de son côté le Quai d’Orsay sur la page consacrée à la destination. “Les mesures adoptées par les autorités locales sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate, ajoute en outre le Quai d’Orsay. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans des pays tiers, les autorités jordaniennes sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays faisant l’objet de mesures spécifiques à l’arrivée en Jordanie.”

Chypre : isolement obligatoire pour les personnes ayant voyagé en France

A la suite de l’apparition des premiers cas sur le territoire, le ministère de la santé chypriote a pris des mesures qui concernent les personnes ayant voyagé ces 14 derniers jours dans certains pays, classés en trois catégories. Ces mesures sont détaillées par le Quai d’Orsay sur le site Conseils aux Voyageurs. La fiche de la destination a été actualisée ce 11 mars.

Catégorie 1 : Province de Hubei en Chine, Italie, Iran, Corée du Sud. 

> Isolement obligatoire sous supervision médicale au domicile ou dans des locaux identifiés par le ministère de la santé

Catégorie 2 : Reste de la Chine, Japon, Hong Kong, Allemagne, France, Espagne.

> Isolement obligatoire, sous supervision téléphonique, au domicile ou dans des locaux identifiés par le ministère de la santé, en respectant les consignes suivantes : éviter les contacts rapprochés et les déplacements, respecter les règles d’hygiène de base et signaler tout symptôme en appelant le 1420.

Catégorie 3 : Suisse, Pays Bas, Suède, Belgique, Singapour, Grèce, Royaume-Uni. 

> Rester vigilant et en cas de symptômes, appeler le 1420. Veiller à bien respecter les règles d’hygiène de base et restreindre les déplacements non impératifs.

Laos : les voyages de groupes organisés par certains pays, dont la France reportés

Le Laos a également durci ses mesures vis-à-vis des pays les plus touchés par l’épidémie de Covid-19, dont la France. Ainsi que l’indique le Quai d’Orsay dans ses Conseils aux Voyageurs, le Laos “demande aux agences de voyages de reporter jusqu’à nouvel ordre les voyages en groupe organisés en provenance des pays touchés par l’épidémie du Covid-19, dont la France. Il est demandé aux agences de voyage d’appliquer strictement cette mesure”, souligne le Quai d’Orsay. Pour les voyageurs individuels “sans fièvre et sans symptômes en provenance des pays où le Covid-19 existe, dont la France, les autorités laotiennes demandent une auto-surveillance pendant 14 jours, avec la nécessité de se déclarer en cas d’apparition des symptômes. Elles recommandent par ailleurs à ces voyageurs de porter un masque, si disponible, et s’ils doivent se rendre dans des lieux publics très fréquentés pendant les 14 jours suivant leur arrivée”, détaille le Quai d’Orsay.

Chili : mesure de quarantaine pour les voyageurs ayant séjourné en Espagne et en Italie

« Les personnes qui entrent sur le territoire chilien après avoir séjourné en Espagne et Italie devront être placées à l’isolement pour 14 jours à partir de la date de sortie d’un de ces pays », indique le ministère de la Santé chilien dans un communiqué. Les personnes en provenance de ces deux pays seront classées comme « voyageurs à haut risque » et placées sous la surveillance des autorités sanitaires pendant toute la période de mise en quarantaine, précise le ministère. L’ensemble des mesures prises par le pays est détaillé par le Quai d’Orsay dans ses Conseils aux voyageurs.

A lire aussi :


La situation étant très fortement évolutive, il est impératif de se renseigner sur les mesures prises par chaque pays avant tout déplacement, notamment en consultant les Conseils aux Voyageurs établi par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique