Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Frais cachés : Go Voyages épinglé par la justice

La chasse aux frais dissimulés se poursuit. Accusé de tromper "un grand nombre de consommateurs", Go Voyages a été condamné à rembourser des frais de gestion indûment perçus.

Le 22 janvier 2015, une femme achète en ligne, sur Go Voyages, deux billets d’avion pour le prix affiché de 150,55 euros par passager. Un tarif par personne, toutes taxes comprises et frais de traitement inclus.

Après avoir renseigné tous les champs obligatoires, la voyageuse visionne la page de paiement, stipulant le tarif de 301,10 euros, et valide la commande. Mais le mail de confirmation de la réservation indique que le montant débité atteint 381,10 euros. Les 80 euros de différence correspondent à des frais de gestion, bien affichés mais aussitôt retranchés lors de la procédure de règlement, assure la plaignante. Go Voyages publie pourtant sur son site la mention très claire « prix par personne toutes taxes comprises et frais de traitement inclus », ajoute-t-elle. Autrement dit, le consommateur ne s’attend pas à payer des frais de gestion de 80 euros supplémentaires. Sans surprise, la filiale d’eDreams Odigeo récuse les accusations.

Concurrence déloyale ?

Selon le conseil de la cliente de l’agence en ligne (OTA), ces méthodes « relèvent de la publicité mensongère et en outre constituent une concurrence déloyale pour les autres agences de voyages ». La plaignante a tenté « vainement d’obtenir le remboursement des 80,00 € d’où sa saisie de la juridiction de céans ».

Mise en délibérée au 9 décembre 2015, la décision prise par une juridiction de proximité de Marseille, et publiée sur Legalis lundi 27 mars 2017, est sans appel. « Madame Gomri, tout comme n’importe quel internaute désireux d’acheter des billets sur le site Go Voyages, ne doit pas se voir facturer des frais de gestion car elle utilise telle ou telle carte autre que la carte Visa Entropay« .

C’est a priori Liligo, comparateur appartenant comme Go Voyages au groupe eDreams Odigeo, qui affichait initialement 150,55 euros par passager, « toutes taxes comprises et frais de traitement inclus ». Et, « à aucun moment », Madame Gomri n’est informée que le prix attractif l’est si, et seulement si, elle règle avec la carte visa Entropay. « Cela constitue d’une part un mode de concurrence déloyale pour les autres sites de voyage, et d’autre part l’information préalable du consommateur sur le prix n’est pas remplie », est-il souligné dans la décision. En conséquence, Go Voyages n’était pas autorisée à facturer des frais de gestion liés à l’utilisation d’une carte de paiement plutôt qu’à une autre.

Manquement au devoir d’information

L’OTA a ainsi méconnu les dispositions des articles L111-1 alinéa 2 et L.113-3 du Code de la Consommation relative à l’information du consommateur « sur le prix du bien ou du service ». Pour manquement à l’obligation d’information, le spécialiste du vol sec est condamné au paiement de la somme de 80 euros en remboursement des frais de gestion indûment perçus (sans dommages et intérêts), et au paiement de 500 euros au titre de l’article 700 du Code de Procédure Civile.

Surtout, les agissements illicites de Go Voyages concernant « un grand nombre de consommateurs », la décision devra être publiée dans son intégralité sur le site de Go Voyages.

L’enquête menée en 2016 par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) évoque elle aussi « une pratique fréquente de mise en avant de prix réduits qui sont, en réalité, inaccessibles à la plupart des consommateurs ». Go Voyages compte parmi la vingtaine de sites Internet accusés d’affichages trompeurs concernant les prix des billets d’avion (avec des tarifs réservés aux porteurs de cartes exotiques).

1 commentaire
  1. PODEVIN dit

    Le 12 février 2020 la compagnie Level a annulé mes vols Paris L’as Vegas et a remboursé l’agence govoyage par laquelle j’étais passé pour l’achat de mes billets … malheureusement aucun remboursement ne m’a été reversé : il ne s’agit pas du Covid19 mais juste l’agence govoyage edreams qui refuse systématiquement le remboursement à ses clients, seule une action au tribunal de grande instance serait susceptible de débloquer les choses .

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique