Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Esta : le nom de jeune fille, une polémique pour rien

Le représentant du Department of Homeland Security américain a assuré, la semaine dernière lors d’une réunion à Paris, que les voyageuses pourraient entrer aux Etats-Unis en donnant indifféremment leur nom de jeune fille ou de femme mariée.

La polémique sur le patronyme que les femmes doivent utiliser pour remplir leur demande d’Esta est sur le point de se dégonfler. Un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis, actuellement en cours de validation par les autorités américaines à Washington, devrait confirmer cette semaine que l’utilisation du nom de jeune fille, pour les femmes mariées, n’est pas une obligation. Et qu’en aucun cas une voyageuse ayant omis de le mentionner ne risque d’être refoulée à l’embarquement ou lors du passage en douane sur le sol américain. C’est le message qu’a délivré le représentant du Departement of Homeland Security (le ministère de l’Intérieur) lors d’une réunion à Paris la semaine dernière. « The name is not the concern » (« Le nom n’est pas le problème »), a-t-il répété. Dans le cas éventuel où le nom figurant sur le passeport et le nom communiqué lors du dépôt de la demande Esta sont différents, les autorités américaines disent n’avoir aucune difficulté à vérifier qu’il s’agit bien de la même personne, en recoupant d’autres informations telles que le numéro du passeport ou la date de naissance.
La polémique, née fin septembre en plein IFTM – Top Resa, serait liée à une mauvaise interprétation par le Visit USA Committee d’une note du consul des Etats-Unis en France. Celui-ci avait recommandé l’usage du nom de jeune fille, recommandation que le comité aurait interprété comme une obligation.