Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Colombie, Suisse : les nouvelles formalités de voyage

Vaccin obligatoire en Colombie, fin de la quarantaine en Suisse : le point sur ce qu’il faut savoir.

Colombie : le certificat de vaccination désormais exigé pour entrer dans le pays

A partir du 14 décembre, les voyageurs internationaux de plus de 18 ans devront présenter un certificat de vaccination complète contre le Covid-19 pour entrer en Colombie. Le gouvernement n’a pas précisé si cette décision implique la fermeture des frontières aux personnes non vaccinées ou si des mesures alternatives telles que des tests ou des quarantaines, entre autres, sont aussi envisagées. La Colombie est actuellement classée en orange sur la carte établie par les autorités françaises.

Suisse :  plus de quarantaine pour aller en Suisse mais des tests plus stricts

La Suisse a supprimé l’obligation de quarantaine à l’entrée dans le pays depuis samedi, mais durcit les exigences de tests. Les quarantaines avaient été introduites pour tenter de limiter l’arrivée du nouveau variant Omicron, mais le ministre de la santé estime que comme il y a des cas de transmission domestique, elle ne servent plus à grand chose.

« Toutes les personnes entrant sur le territoire, y compris les vaccinées et les guéries, doivent se faire tester », selon les nouvelles règles, entrées en vigueur le samedi 4 décembre. Outre un test PCR négatif avant leur entrée, ces personnes devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée. « Ce deuxième test vise à garantir la détection des personnes qui se seraient infectées juste avant de partir ou pendant leur voyage », a souligné le ministre de la Santé.

Ces dépistages sont à la charge des personnes concernées. Les voyageurs devront en outre tous avoir rempli un formulaire d’entrée avec leurs coordonnées notamment pour permettre aux cantons de vérifier si les personnes entrant en Suisse ont effectué les tests demandés.  

En revanche, les personnes non vaccinées qui souhaitent entrer en Suisse depuis un pays ou une région de l’espace Schengen à risque selon les autorités helvétiques, pour un voyage touristique ou privé, « ne pourront plus le faire », a souligné le ministre de la Santé, lors d’un point de presse.

Les zones frontalières sont exemptées de ces nouvelles obligations de tests. Cela représente potentiellement des dizaines de millions de personnes qui échappent à l’obligation de test. Ainsi, pour la France, c’est l’essentiel de la façade Est du pays qui est épargnée : Grand-Est, Bourgogne/Franche Comté et Auvergne/Rhône-Alpes.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique