Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pays classés en « rouge écarlate » : récapitulatif des formalités et liste des motifs impérieux

Dix destinations dont l’Afrique du Sud et l’île Maurice sont actuellement classées dans cette catégorie attribuée à titre conservatoire et dans l’attente de données complémentaires sur le variant Omicron.

Définie sur la base des indicateurs sanitaires, la classification des pays a évolué cette semaine, avec l’apparition d’une nouvelle couleur, « rouge écarlate ». Une couleur attribuée aux pays où l’on constate une « circulation particulièrement active du virus et/ou découverte d’un variant susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire. » « Cette couleur est attribuée à titre conservatoire et dans l’attente de données complémentaires sur le variant Omicron », précise le gouvernement. Dix pays sont en rouge écarlate : l’île Maurice, l’Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie, Eswatini, Malawi, Zambie. Une liste qui peut être amenée à évoluer.

Motifs impérieux pour tous les voyageurs

Sur ces destinations, les voyages touristiques ne sont plus autorisés à l’heure actuelle. Une situation qui a conduit le Seto à recommander de suspendre les voyages jusqu’au 15 décembre.

Dorénavant, les motifs impérieux conditionnent les voyages sur ces destinations, que les voyageurs soient vaccinés ou non (voir ci-dessous).

Dans tous les cas, il reste fortement recommandé de ne pas voyager vers les pays «rouges» et «rouge écarlate».

Pour les personnes qui reviennent de ces destinations, des conditions d’entrée strictes sur le territoire s’appliquent, y compris aux voyageurs vaccinés, avec notamment une quarantaine de dix jours contrôlée par les forces de sécurité. En cas de test positif à l’arrivée, une mesure d’isolement de 10 jours dans un lieu déterminé par le représentant de l’État dans le département sera prononcée, après examen de la situation individuelle, et contrôlée par les forces de sécurité intérieure.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique