Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Covid/Omicron : le récapitulatif des nouvelles règles de voyage

Suspensions de vols, nouvelles formalités sanitaires, passage de dix destinations en “rouge écarlate » : la semaine aura été éprouvante pour les pros et les voyageurs, avec de multiples annonces. Le point sur ce qu’il faut retenir.

Renforcement des conditions d’entrée en France

Face à la menace du variant Omicron, la France a annoncé mercredi un durcissement des conditions d’accès à son territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d’un pays hors de l’Union européenne. Le gouvernement impose pour l’ensemble des voyageurs provenant d’un pays hors de l’UE un test négatif de moins de 48 heures, « que ces voyageurs soient vaccinés ou non ». Concernant les voyageurs en provenance des pays de l’UE, la France impose un test de 24 heures pour les non-vaccinés.

Voir aussi ici.

Dix destinations en « rouge écarlate »

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a annoncé mercredi lors d’un point hebdomadaire l’activation d’un niveau d’alerte supplémentaire face au coronavirus et son variant Omicron, le « rouge écarlate ». Alors qu’elle venait tout juste de passer de l’orange au rouge, l’île Maurice bascule dans cette nouvelle catégorie créée pour les « pays à risque », pour lesquels « il n’y aura pas de déplacements ou d’accès autorisé à des fins professionnelles, touristiques, familiales, d’études et même de recherche ». Neuf autres pays sont concernés : Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, Namibie, Eswatini, Malawi, Zambie.

Les liaisons aériennes doivent reprendre samedi avec les pays d’Afrique australe avec lesquels les vols étaient suspendus, mais avec un « encadrement extrêmement strict et drastique ». Seuls les Français, les ressortissants de l’UE, les diplomates et les navigants pourront voyager sur ces destinations. Ces voyageurs subiront, en outre, un test Covid à leur arrivée en France, suivi d’un isolement de sept jours en cas de résultat négatif et de dix jours si le résultat est positif, a précisé Gabriel Attal. Dans les deux cas, l’isolement « sera surveillé par des forces de sécurité intérieure et en cas de non-respect de l’isolement, une amende de 1.000 à 1.500 euros » sera infligée, a ajouté le porte-parole.

Dans ce contexte, le Seto a recommandé à ses adhérents de suspendre les départs jusqu’au 15 décembre.

Le Canada et les Etats-Unis renforcent leurs dispositifs

Deux destinations majeures ont elles aussi adopté de nouvelles procédures. Le Canada exige un test négatif à l’entrée sur le territoire. Les voyageurs doivent s’isoler en attendant les résultats. Jeudi, les Etats-Unis ont également annoncé qu’un test serait demandé à partir du début de la semaine prochaine, effectué dans les 24 heures avant le voyage. En vertu des nouvelles règles édictées par la France, les voyageurs devront également être en mesure de présenter un test négatif pour le retour (voir ci-dessus).

Royaume-Uni : test et isolement en attendant les résultats

Face à la nouvelle menace du variant Omicron, les conditions d’entrée évoluent pour entrer au Royaume-Uni. « Les tests antigéniques ne seront plus acceptés à partir de 4h00 mardi 30 novembre 2021 », a annoncé le gouvernement britannique lors d’une conférence de presse. « Tous les voyageurs arrivant au Royaume-Uni » après cette date « devront faire un test PCR » à la place et désormais s’isoler jusqu’aux résultats, est-il précisé.

Tunisie : les voyageurs non vaccinés ne sont plus admis

Depuis le 1er décembre 2021, les voyageurs non-résidents en Tunisie et non vaccinés sont interdits d’accès au territoire tunisien, indique le Quai d’Orsay. Depuis cette date, toutes les personnes vaccinées se rendant sur place doivent présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures avant le départ. Jusqu’alors, le délai était de 72 heures. Cette mesure, applicable aux voyageurs de plus de 6 ans, est adoptée « en raison de l’évolution de la situation pandémique mondiale et de l’émergence d’un nouveau variant de Covid-19 », nous confirme l’Office national du tourisme tunisien à Paris

Portugal : test obligatoire même pour les vaccinés

« A partir du 1er décembre 2021, tous les voyageurs de plus de 12 ans arrivant par avion au Portugal, devront obligatoirement présenter avant l’embarquement un test négatif au Covid-19, même s’ils disposent d’un pass sanitaire et d’un schéma vaccinal complet, informe le Quai d’Orsay. S’il s’agit d’un test PCR, il doit être réalisé moins de 72h avant l’embarquement ; s’il s’agit d’un test antigénique, il doit être réalisé moins de 48h avant l’embarquement. Cette mesure (présentation d’un test négatif) est également valable pour les personnes arrivant au Portugal par voie terrestre, maritime et fluviale. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter ce certificat ou le résultat d’un test de dépistage », précise le site.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique