Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Covid/Omicron : l’Île Maurice et 9 pays passent en rouge écarlate, les voyages touristiques ne sont plus autorisés

Neuf autres pays sont concernés par cette nouvelle couleur “écarlate”, niveau d’alerte supplémentaire face au Coronavirus.

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a annoncé ce mercredi midi lors d’un point hebdomadaire la création d’un niveau d’alerte supplémentaire face au coronavirus et son variant Omicron, le “rouge écarlate”. Alors qu’elle venait tout juste de passer de l’orange au rouge, l’île Maurice bascule dans cette nouvelle catégorie créée pour les « pays à risque », pour lesquels « il n’y aura pas de déplacements ou d’accès autorisé à des fins professionnelles, touristiques, familiales, d’études et même de recherche ».

Autre mesure : outre un test avant l’embarquement vers la France, les voyageurs devront aussi effectuer un test à l’arrivée, et s’isoler quel que soit le résultat. Une mesure qui risque de concerner de très nombreux voyageurs qui ont profité de l’ouverture récente des frontières au tourisme international pour se rendre sous le soleil mauricien. « Si le test est négatif, les voyageurs feront l’objet d’un arrêté préfectoral d’obligation d’isolement pendant 7 jours » dans le lieu de leur choix, a précisé lors de son intervention le porte-parole du gouvernement. Si le test se révèle positif, ils seront isolées « 10 jours » dans « un hôtel qui aura été désigné ». « Dans les deux cas, cet isolement sera surveillé par des forces de sécurité intérieure », a souligné Gabriel Attal.

Neuf autres pays concernés

En plus de l’île Maurice, le « rouge écarlate » concerne  les sept pays d’Afrique australe – Afrique du Sud, Botswana, Lesotho, Zimbabwe, Mozambique et Namibie – pour lesquels les vols étaient suspendus depuis vendredi dernier. S’y ajoutent désormais le Malawi et la Zambie.

Les vols avec les dix pays de l’Afrique australe reprendraient à partir de samedi mais avec un « encadrement extrêmement strict et drastique » et un protocole sanitaire renforcé, comme évoqué ce mercredi matin par le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément Beaune. Seuls les Français, les ressortissants de l’UE, les diplomates et les navigants pourront voyager sur ces destinations. Comme pour l’Ile Maurice, ces voyageurs subiront, en outre, un test Covid à leur arrivée en France, suivi d’un isolement de sept jours en cas de résultat négatif et de dix jours si le résultat est positif, a-t-il précisé.

La convention Havas Voyages annulée

Dans les deux cas, l’isolement « sera surveillé par des forces de sécurité intérieure et en cas de non respect de l’isolement, une amende de 1000 à 1500 euros » sera infligée, a ajouté le porte-parole.

Dans ce contexte la convention Havas Voyages, prévue la semaine prochaine à l’île Maurice, est annulée de facto. Tous les participants sont déjà prévenus. « Nous allons reporter cette convention que tout le monde attend depuis deux ans », indique Arnaud Abitbol, directeur de la franchise et vice-président de Marietton Développement.

1 commentaire
  1. Olivier Harel dit

    Pourquoi? Omicron est déjà en train de se répandre en France et le nombre de cas de COVID y explose. Il est trop tard pour bloquer les frontières et le faire (pratiquement) avec 10 pays seulement est totalement inutile. Imposer des tests au départ et à l’arrivée suffirait amplement a minimiser la quantité de transmission entre pays.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique