Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean-Baptiste Lemoyne : Les Français pourront partir à Noël

Invité des “4 Vérités” ce matin sur France 2, Jean-Baptiste Lemoyne a indiqué que les déplacements seraient possibles lors des prochaines vacances, tout en appelant à redoubler de vigilance face au virus.

Dans 15 jours, les vacances de Noël seront là. Mais depuis une semaine, les restrictions de voyages se sont multipliées dans le monde, la cinquième vague de Covid et son nouveau variant, Omicron, faisant planer des incertitudes supplémentaires sur cette période, pour les voyageurs comme pour les pros du secteur.

Interrogé vendredi matin sur le plateau des « 4 vérités », Jean-Baptiste Lemoyne s’est montré rassurant. « Nous pourrons partir dès lors que nous continuons à être tous responsables, a affirmé le secrétaire d’Etat au Tourisme. Il faut redoubler de vigilance dans le respect des gestes barrière, dans le fait de faire le rappel lorsqu’on est éligible, tous les réflexes qu’on a acquis parce qu’il faut lutter contre cette nouvelle vague », a insisté Jean-Baptiste Lemoyne. « Le plus beau cadeau qu’on puisse se faire tous collectivement pour Noël c’est de casser cette cinquième vague. »

Lors de cette interview, Jean-Baptiste Lemoyne a de nouveau recommandé aux Français de faire appel à un agent de voyages pour organiser leurs déplacements et leurs vacances. « Ils sont là pour vous conseiller, rappelle-t-il. Ayez recours aussi au site des Conseils aux Voyageurs qui vont vous conseiller sur les zones à éviter et celles qui restent ouvertes. »

Le secrétaire d’Etat a également encouragé à choisir de rester en France pour les vacances. « J’ai longuement promu l’été bleu-blanc-rouge, je fais là aussi la promotion de cet hiver bleu-blanc-rouge. La neige est là, beaucoup de stations ouvrent dès ce week-end, en tout sécurité sanitaire puisque nous avons mis en place le pass sanitaire. » Un taux d’incidence supérieur à 200 devait en effet déclencher le déploiement de cette mesure selon le protocole sanitaire établi pour cette saison.

Conseil de défense sanitaire lundi

Alors que la dégradation sanitaire et les nouvelles restrictions de voyages se répercutent sur leur activité, Jean-Baptiste Lemoyne a également évoqué les mesures de soutien aux professionnels du tourisme. « J’ai réuni les professionnels du tourisme hier (jeudi, ndlr) lors du Comité de Filière Tourisme (…). Ce que j’en retiens, c’est qu’effectivement il y a un petit coup de frein depuis une dizaine de jours », rapporte le secrétaire d’Etat, mentionnant en particulier les secteurs de l’événementiel et du tourisme d’affaires. « Ce que j’ai dit aux professionnels du tourisme, c’est que naturellement nous allons travailler avec eux et voir s’il y a besoin de les accompagner. J’en ai parlé avec Bruno Le Maire mercredi », a fait savoir Jean-Baptiste Lemoyne, tout en rappelant que 38 milliards d’euros ont déjà été mis sur la table. « Nous ne sommes pas là pour lâcher (les professionnels) si d’aventure ça repartait, et ça repart. » « Le tourisme, c’est une priorité nationale », a-t-il insisté, faisant également allusion au plan « Destination France » dévoilé en novembre par le Premier ministre, Jean Castex.

Alors que le chiffre des contaminations au Covid-19 tourne ces derniers jours autour des 50000 cas quotidiens, que le taux d’incidence national était ce jeudi de 342,76 et que neuf cas de variant Omicron ont été signalés dans l’Hexagone, un nouveau conseil de défense sanitaire est annoncé pour lundi pour « s’avoir s’il y a lieu de prendre des mesures supplémentaires », a indiqué Jean Castex.

Une échéance attendue avec inquiétude par les professionnels du tourisme qui redoutent la mise en place de nouvelles mesures pénalisantes pour leur activité.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique