Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : Bruxelles autorise le sauvetage d’Air Austral

Pour sauver Air Austral, Bruxelles a validé une nouvelle aide française de 137 millions d’euros. La Commission européenne a pris son temps.

La Commission européenne a annoncé jeudi avoir donné son accord à des aides de l’Etat français de près de 137 millions d’euros à la compagnie aérienne réunionnaise en difficulté Air Austral, notamment pour qu’elle puisse se restructurer.

La Commission a autorisé « le projet de la France d’octroyer une aide à la restructuration d’un montant de 119,3 millions d’euros pour permettre le retour à la viabilité de la compagnie aérienne Air Austral » et « une aide d’un montant de 17,5 millions d’euros pour indemniser cette compagnie des dommages subis suite à la pandémie du coronavirus », a-t-elle précisé dans un communiqué.

De même source, « le plan permet de garantir la viabilité sur le long terme de la compagnie, en évitant ainsi sa liquidation qui serait particulièrement dommageable pour la région ultrapériphérique et assistée qu’est La Réunion ».

Air Austral devra se limiter

La Commission, qui est chargée de garantir des conditions de concurrence équitables aux entreprises de l’UE, a estimé que le plan français « permet(tait) le retour à la viabilité de la compagnie sur le long terme et n’affect(ait) que dans une faible mesure les échanges entre États membres » de l’UE.

Des mesures « visant à limiter les distorsions de concurrence » ont néanmoins été imposées, dont une « limitation du nombre des sièges offerts par Air Austral » ainsi qu’une « limitation du nombre des lignes aériennes exploitées par la compagnie », selon le communiqué.

D’ici à la fin de la période de restructuration, prévue en mars 2025, Air Austral se voit en outre interdire des « prises de participation dans d’autres entreprises », et devra ouvrir « des accords commerciaux aux compagnies aériennes qui en feraient la demande ».

55 millions d’euros injectés

L’aide distincte de 17,5 millions d’euros est quant à elle « destinée à indemniser Air Austral des dommages qu’elle a subis entre le 17 mars et le 30 juin 2020 en conséquence directe des restrictions de déplacements mises en place pour limiter la propagation du coronavirus ».

La compagnie, durement touchée par l’effondrement des liaisons aériennes et du tourisme au plus fort de la pandémie dont elle est sortie très lourdement endettée, avait annoncé en septembre que son plan de restructuration, comprenant une injection d’argent frais de 55 millions d’euros par des investisseurs réunionnais, avait été soumis à Bruxelles.

Air Austral, qui employait 848 personnes fin 2021, est actuellement détenue à 99% par une société d’économie mixte, la Sematra, rassemblant notamment la région Réunion (73,5%), la Caisse des dépôts (13,6%) et le département (11,4%).

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique