Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre et Vacances : Center Parcs change d’identité visuelle

Un logo plus contemporain et épuré, mettant en avant la reconnexion entre la nature et l’humain : Center Parcs a dévoilé sa nouvelle identité visuelle, qui traduit aussi sa montée en gamme.

Center Parcs, destinée à devenir la locomotive du groupe Pierre & Vacances/Center Parcs, aborde l’année 2023 avec une nouvelle identité visuelle. Un nouveau logo, déclinable en fonction de l’implantation des 29 domaines exploités par le groupe en Europe, incarne l’état d’esprit que veut véhiculer l’entreprise. « Avec le plan Réinvention 2025, nous travaillons sur la montée en gamme du produit Center Parcs. Il était temps de changer notre image pour qu’elle y corresponde », justifie Olivier Garaïalde, le directeur général de Center Parcs Europe.

Avec cette nouvelle identité (ci-contre), Center Parcs veut « repositionner sa marque » sur le marché. « Nous devons faire connaître la raison d’être de l’entreprise. Elle repose sur deux éléments clés : la nature et l’humain, et le besoin de reconnexion entre ces deux éléments », précise Clémentine Harmant, directrice du marketing de Center Parcs. Exit donc l’ancien logo qui datait de 1995, et place à un visuel où les lettres « C » et « P » s’entremêlent avec les branches d’un arbre.

Aucun projet d’ouverture en France

« C’est une étape importante pour le groupe », poursuit Olivier Garaïalde. Pierre & Vacances/Center Parcs a investi plusieurs millions d’euros dans différents dispositifs publicitaires (TV, affichage, réseaux sociaux…) pour diffuser l’information. Ce repositionnement a également un autre objectif : conquérir une nouvelle clientèle. « C’est aussi pour cela qu’on fait évoluer notre produit, avec des cottages insolites et immersifs, de nouvelles activités, plus ancrée vers le territoire dans lesquels nos domaines sont implantés. »

Digitalisation, engagements RSE et nouvelle méthode d’implantation composent également les fondements de la nouvelle stratégie de Center Parcs. En Allemagne, par exemple, le groupe travaille à l’inauguration d’un nouveau domaine installé sur une ancienne base militaire. « C’est ce que nous avons fait aussi en Belgique, avec Center Parcs Terrhils. C’est une façon de changer notre image auprès des acteurs locaux, sans qui il est impossible d’ouvrir un nouveau domaine. »

En France, où les oppositions ont fait capoter plusieurs ouvertures, « aucun projet de développement n’est en cours… mais nous saurons être opportunistes », confie Olivier Garaïalde. Car le produit Center Parcs a le vent en poupe. Après de bons résultats obtenus au fil de l’exercice, les domaines européens ont enregistré un taux d’occupation de 71% en 2022.  

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique