Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Infographie : le top 10 des sites de tourisme (publié le 12 mai 2015)

| | | | | | | | | | | | | par
Voyages-sncf.com reste le premier de la classe e-tourisme, comme en 2014.
Voyages-sncf.com reste le premier de la classe e-tourisme, comme en 2014.
© Minien Sheila

Quels sont les premiers sites marchands français de voyages en ce début d'année 2015 ? La réponse, en termes d'audience, selon Médiamétrie//NetRatings.

Au cours de la période janvier-mars 2015, plus d'un internaute sur 4 a consulté, chaque mois, au moins un site du top 10 des portails de tourisme en ligne, soit plus de 13,2 millions de personnes.

Dressé par Médiamétrie//NetRatings, le palmarès des sites marchands de voyages reste dominé par Voyages-sncf.com, loin devant Booking et Air France. Le top 10 révèle un changement majeur, par rapport au trimestre précédent : Booking a gagné un million de visiteurs uniques, ce qui porte son taux de couverture moyenne à 10,5%. Autrement dit, un internaute sur 10 l’a consulté au cours du premier trimestre de l'année en cours.

Sans surprise, la centrale de réservations hôtelières figure dans le top 15 des sites e-commerce, et se positionne au 12e rang. Tous secteurs confondus, le géant Amazon - qui teste la réservation hôtelière aux Etats-Unis - tient largement la corde, avec 16,8 millions de visiteurs uniques par mois.

La Fevad change de méthodologie

Ces données du cabinet d'audience Médiamétrie ont été dévoilées lors du traditionnel bilan trimestriel de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad). L’occasion de faire un point, partiel, sur l’évolution des ventes en ligne à périmètre constant. "Nous observons une croissance de 12% des ventes de produits BtoC au premier trimestre 2015", a indiqué Marc Lolivier.

En revanche, le délégué général de la Fevad n’a pas donné de tendances concernant l’e-tourisme (en recul de 2% en 2014), et l’e-commerce en général, toujours à périmètre constant. La raison ? "Nous retravaillons la composition du panel e-tourisme, qui ne comprend pas les plates-formes de réservations en ligne", explique Marc Lolivier. Or "ces plates-formes (Booking, Expedia, HRS, NDLR) représentent 70% des ventes en ligne d’hôtels". D’où l'impérieuse nécessité de les intégrer dans le panel, ce qui devrait être effectif le trimestre prochain.

Top 10 des sites marchands de voyages | Create infographics

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer