Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Yucatan incursion en pays maya

Le Mexique ne se visite pas en une seule fois et, pour une première approche, la péninsule du Yucatan est un bon choix. Ses plages dorées, ses ruines somptueuses et ses villes colorées sont autant d’atouts pour séduire toutes les clientèles.

L’année s’annonçait fantastique pour le Mexique, confirmant la hausse constante de la destination ces dernières années. La nature en a décidé autrement. Les dégâts occasionnés par l’ouragan Wilma ont freiné l’ardeur des touristes, provoquant un brutal trou d’air dans les réservations durant l’hiver. Heureusement, la situation revient à la normale. Certes, Cancun se refait encore une beauté, mais peu importe, puisque la grande station touristique, trop américaine et trop chère, occupe peu de place dans les pages des brochures.

Les TO privilégient la Riviera Maya, dont le parc hôtelier est mieux adapté à la clientèle française. Même si les autres régions attirent de plus en plus de touristes français, la péninsule du Yucatan représente toujours l’essentiel des ventes. Il est vrai qu’on y trouve de belles plages Caraïbes, des villes à l’architecture coloniale et de mystérieuses ruines préhispaniques. En individuel ou en circuit accompagné, les itinéraires permettent d’explorer une bonne part du pays Maya. Ils partent de Cancun et traversent la péninsule jusqu’à Mérida. Les sites de Chichen Itza et d’Uxmal sont aussi des passages obligés. Pour le reste, chacun fait son choix.

Certains vont jusqu’aux mangroves de Celestun, pour y voir les flamants roses. D’autres descendent jusqu’à Campeche, ce qui allonge un peu les étapes, mais permet de voir plus de choses. Sur le chemin du retour, certains TO font passer leurs clients par les sites de Coba ou de Tulum, dont le succès va grandissant. Une brève étape balnéaire termine le parcours, et il sera facile de la combiner avec un séjour en bord de mer. Cette variété donne des arguments pour séduire toutes les clientèles : le Yucatan convient aussi bien aux amateurs de farniente qu’aux amoureux des vieilles pierres, sans oublier les férus de plongée.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique