Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Eddy Malderez devient champion de France 2006 des vendeurs

C’est dans une chaude ambiance qu’Eddy Malderez (notre photo), vendeur au sein de l’agence Thomas Cook de la Place d’Italie, à Paris, a reçu son titre de Champion des Vendeurs 2006, décerné par l’Echo touristique. Il a largement dominé la compétition, qui réunissait 80 agents de voyages au Sri Lanka, du 31 mars au 4 avril.
Eddy Malderez succède à Sylvie Cron, qui avait emporté le titre en 2005, et qui travaille également dans une agence Thomas Cook (franchisée cette fois-ci), à Bordeaux. Outre son trophée, le jeune homme empoche un chèque de 2500 euros. Classé parmi les trois meilleurs vendeurs pendant le quart et la demi finale, il a fait la différence lors de la dernière épreuve, à savoir une vente en situation réelle, devant des comédiens jouant avec brio des clients lambda, à qui il a proposé un séjour de deux semaines en Sicile.
Eddy Malderez, dont c’était la deuxième participation au Championnat des Vendeurs, devance François Perrigaud, de l’agence CMB Voyages à Vannes (56), qui repart avec 1500 €, et Sandrine Mettenet, de Neuilly Defense Voyages (Selectour), dans les Hauts de Seine. Elle gagne pour sa part 1000 €..
Au delà de la compétition, au niveau particulièrement élevé cette année, les 80 vendeurs ont pu apprécier les charmes du Sri Lanka, avec notamment deux excursions, sur le rocher de Sigiriya et dans le site archéologique de  Polonnaruwa. La balade à dos d’éléphant restera également dans toutes les mémoires, tout comme l’extraordinaire soirée de gala en plein air, en bord de plage et sous les cocotiers, offerte par l’office de tourisme du Sri Lanka. Pour l’occasion, ce dernier avait fait les choses en grand, avec sur scène les meilleurs percussionnistes et DJ du pays, qui ont fait danser les participants jusque tard dans la nuit.
Au delà de la fête, ce Championnat aura néanmoins été marqué par une forte dose d’émotions. Un peu plus d’un an après le tsunami, les participants à la manifestation ont pu apprécier la chaleur et la gentillesse d’une population très digne. La rencontre avec une centaine d’écoliers, à qui les 80 vendeurs ont remis des kits scolaires confectionnés par leurs soins, aura fait couler bien des larmes. Tout comme le discours de clôture du directeur du Sri Lanka Tourist Board qui, des trémolos dans la voix, a rappelé combien il était important que les touristes reprennent au plus vite le chemin de son pays. Le message est sans aucun doute passé….