Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Martinique prête pour le (re)décollage

Après plusieurs années difficiles, l'optimisme est de mise en Martinique avec un frémissement de reprise et un parc hôtelier en rénovation.

L'espoir bourgeonne en Martinique. Après des années 90 excellentes, suite aux lois de défiscalisation, les difficultés s'étaient accumulées depuis 2000 : arrivée de l'euro et parité défavorable avec la zone dollar, grands TO européens favorisant la montée en puissance de la République dominicaine et de Cuba, le cyclone Dean en 2007, les événements sociaux en 2009… Du coup, de 2007 à 2012, les arrivées de métropole à l'aéroport de Fort-de-France ont baissé de 3,2 %. Or, les charges des hôteliers « restent 10 fois supérieures à celles des îles environnantes, comme Saint-Lucie », souligne Benoît Le Cesne, président de Zilea, le club des professionnels du séjour en Martinique. « Faute de rentabilité, l'investissement est freiné », déplore-t-il, hormis pour de petites unités comme le French Coco (17 suites) ou l'Habitation Lagrange rénovée (24 chambres et suites), qui ouvriront cet été. De plus, l'hébergement chez l'habitant, diffus, représente dorénavant l'équivalent des capacités hôtelières de l'île. Autres écueils, la dépendance vis-à-vis du tourisme métropolitain (près de 90 % des arrivées), une offre all inclusive qui supporte mal la concurrence des autres îles, et des hôtels qui ont une saison trop resserrée. Pour Benoît Le Cesne, « il faudrait aider l'investissement hôtelier et aérien ».

 

LA PROGRESSION VIENDRA DE LA CROISIÈRE

 

Patrice Bensalem qui dirige le CMT (Comité martiniquais du tourisme) depuis janvier se montre pourtant optimiste, avec un mieux observé depuis le début de l'année. 2012 a été meilleure en Guadeloupe qu'en Martinique. « Mais la Guadeloupe revenait de plus loin », note-t-il, en estimant que c'est maintenant autour de la Martinique de décoller avec 17 hôtels actuellement en rénovation et une forte progression attendue de la croisière en 2013 (+ 30 %, à 160 000 pax).

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique