Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tourisme responsable : Alentour et Vaolo s’associent

La jeune plateforme d’activités touristiques Alentour continue de tracer sa route, avec un nouveau partenaire.

Pour accélérer son développement régional, Alentour a signé un accord avec la plateforme collaborative de voyage Vaolo. Objectif : développer et promouvoir ensemble leur offre d’activités touristiques durables et locales.

Dans ce cadre, le tandem s’engage à créer une interface « qui fonctionnera comme une passerelle numérique entre les deux plateformes », explique un communiqué. Un projet pilote sera réalisé sur 25 semaines, entre novembre 2021 et mars 2022, sur les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne Rhône-Alpes, Bretagne, Nouvelle Aquitaine.

« Vaolo tisse des liens étroits avec les artisans touristiques de nombreuses initiatives françaises qui valorisent et protègent le territoire », souligne son fondateur Jean-Sébastien Noel.

Des produits hors des sentiers battus

Fondée en 2019, Vaolo est présenté comme un « acteur du tourisme responsable ». Cette entreprise franco-canadienne référence des produits « hors des sentiers battus évaluées et labélisées par des explorateurs sélectionnés et formés lors de ses Académies », précise le communiqué. La plateforme agrège 6850 expériences thématiques avec ou sans hébergement, à travers 71 pays.  

Lancée par la Banque des Territoires à la demande du gouvernement dans le cadre du plan de relance tourisme, Alentour est dédiée à la destination France. Sa mission consiste à faciliter la distribution des activités de loisirs en connectant les prestataires avec la demande émanant des hébergements et des institutionnels du tourisme. « Nous souhaitons mettre à disposition des hébergeurs et des institutionnels du tourisme un catalogue numérique riche et varié, qui remplacera les brochures papier, intégrant des activités respectueuses de l’environnement et des habitants de chaque région », complète son président Timothée de Roux.

A lire aussi :

 

 

1 commentaire
  1. NGUYEN VAN THAI dit

    Bonne nouvelle! C’est un pas de plus vers l’authenticité.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique