Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sabre France reste un bureau commercial

Malgré la suppression du poste de DG, Sabre France ne baisse pas les bras, fort d'une équipe de 40 salariés qui est maintenue.

 

Suite au départ de Ludovic Philippo, c'est Dimitri Tsygalnitzky qui pilote désormais le bureau parisien, en tant que directeur commercial, rattaché à Rome. En dépit de la suppression concomitante des fonctions de DG, ce transfuge d'Amadeus dit haut et fort que le fournisseur technologique américain reste offensif en France, en dressant un état des lieux. "Au cours des cinq dernières années, nous avons enregistré une croissance de 18% en France, en termes de réservations, explique-t-il. Nous avons pris des parts de marché. Nous disposons aujourd'hui de 200 clients".

Une équipe de 40 personnes à Paris

Paris devient-il un bureau commercial ? "Paris était déjà un bureau commercial, de 40 personnes, avec deux product managers". Au total, 100 à 120 personnes travaillent en Europe du Sud pour le compte de Sabre. Sur un nombre de plus de 3000 salariés dans le Vieux Continent, le groupe américain en emploie 1500 à Cracovie (Pologne).

Pour Dimitri Tsygalnitzky, la nouvelle organisation régionale sera plus efficace, avec une Europe du sud (Italie, Espagne, France, Portugal) rattachée à l'Italie. "Jusqu'à maintenant, Londres redistribuait chaque année le budget global vers 57 pays de la zone EMEA. C'était une usine à gaz. Ce sera plus simple désormais de déterminer des chantiers prioritaires par marché".