Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Palmarès : les marques du tourisme les plus valorisées au monde

Brand Finance vient de sortir son classement annuel des 500 entreprises les plus valorisées à travers le monde. Si Apple, Amazon et Google jouent aux chaises musicales dans le trio de tête, il faut approcher de la 100e place pour voir émerger les premières entreprises du tourisme.

Les chiffres s’envolent. Sans surprise, les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) se disputent les premières places du podium. Changement notable toutefois, Amazon grille la politesse à Apple, devenant ainsi l’entreprise la plus valorisée au monde. Pesant plus de 150,8 milliards de dollars, le géant du e-commerce affiche en outre une hausse de 42% de sa valorisation. Suit donc Apple, qui vaut 146,3 milliards de dollars, en progression de 37%. Très investi dans le travel, Google ferme le top 3, marquant une progression plus “modeste”, de l’ordre de 10%, à 120,9 milliards de dollars.

Les compagnies aériennes perdent toutes des places

Dans le classement Brand Finance, les premiers poids lourds du tourisme et des transports en tant que tels ne font donc leur apparition qu’à la 90e place. C’est là que se positionne Uber, grignotant un point par rapport à l’an dernier du haut de ses 16,6 milliards de dollars. Plus loin – beaucoup plus loin – on retrouve Booking.com, qui se classe 165e, en progression de 133 places par rapport à l’an dernier. Arrive tout près American Airlines, 167e, qui perd 28 places par rapport à l’an dernier. Une tendance à la baisse qui concerne d’ailleurs de nombreuses compagnies aériennes. C’est le cas d’United Airlines, qui dévisse de 33 places (242e) ou d’Emirates, qui perd quant à elle pas moins de 66 places (329e).

Du côté des hôteliers, c’est Hilton qui figure à la meilleure place du classement (277e). Une place honorable, donc, mais tout de même plombée par un recul de 106 places, et de 24% en terme de valorisation. Marriott, de son côté, ne se classe que 322e, mais en hausse de 5 places par rapport à 2017. Mais tous sont détrônés par Airbnb, qui affiche lui une progression fulgurante, bondissant de la 467e à la 316e place. D’une manière générale, les entreprises de « l’ancienne économie » possédant d’importants actifs, se font donc clairement bousculer par les champions de l’économie du partage, aux structures bien plus légères.

A noter également la présence du Français Sodexo, acteur notamment de l’événementiel, qui se positionne à la 399e place, en nette progression par rapport à l’an dernier (486e). Au total, 33 entreprises françaises figurent dans ce palmarès, la première d’entre elles étant l’opérateur de téléphonie Orange. Dans le secteur des croisières, Royal Carribean fait quant à lui son entrée cette année dans le classement, à la 475e place, s’y frayant un chemin pour le moment libre de toute concurrence.

Le site Howmuch.net a réalisé une carte des marques les plus puissantes dans le monde, reprise par Brand Finance :