Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nosylis en dépôt de bilan

Le spécialiste des voyages haut de gamme sur mesure s’est déclaré hier en cessation de paiements auprès du Tribunal de commerce de Paris faute d’avoir pu trouver un repreneur. Même si le TO espère encore, la liquidation est en ligne de mire.

« 2009 a été une année très compliquée et nous avons fortement ressenti les effets de la crise. Malgré la reprise en 2010 et une situation financière correcte en avril et fin août, nous n’avons pu redresser la barre. Rumeurs persistantes et infondées, forte récession, manque de rentabilité, ont eu raison du magnifique projet de reprise qui se présentait à nous», explique Frédéric Savoyen, directeur et fondateur dans un communiqué. Les investisseurs potentiels pressentis ont en effet donné hier leur verdict final et ont décliné l’offre de reprise. « Avant que la période ne devienne trop chargée en départ, et éviter ainsi que la note ne soit trop salée auprès de l’APS », le tour-opérateur a donc pris la « douloureuse décision » de mettre fin à son activité. Pour l’activité vente directe, on dénombre à ce jour 9 dossiers sur octobre. Des négociations sont en cours pour les départs à plus de 30 jours avec un des confrères de l’opérateur. « La plupart des réservations pour les départs de la toussaint et de noël ne sont pas réglés par les agences. Les réservations auprès des hôteliers et prestataires seront disponibles auprès de nos équipes pour les agences afin qu’elles reprennent les éléments en direct. L’objectif est de ne pas pénaliser les agences et les clients ayant réservé », poursuit le communiqué.

Le dossier est désormais entre les mains du tribunal de commerce et attend la nomination d’un administrateur « mais pas avant le 18 octobre ». Nosylis espère encore une hypothèse de reprise « à la barre » mais plus sûrement, le tribunal devrait comme pour Inexco et Tourmonde procéder à la liquidation pure et simple.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique