Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le marché des croisières marque le pas en France

Malgré la croissance de la plupart des marchés européens et le nombre record de croisiéristes enregistrés en 2016, le marché français marque le pas.

En 2016, 574 000 Français ont effectué une croisière, contre 612 000 l’année précédente (-6,2%). "Le marché français marque une halte mais ce n’est pas un recul, si on le replace dans un contexte plus général. La France reste le 4e marché source en Europe, et ce depuis 3 ans. Sur la période 2012-2016, le taux de croissance annuel moyen en France (5,7%) est le deuxième du continent, après l’Allemagne (7,8%)", précise Erminio Eschena (MSC Croisières), président de Clia France, lors d’une conférence de presse organisée à Paris.

Des perspectives de croissances importantes

Les croisiéristes Français partent en moyenne pour une croisière de 7,8 nuits, vers la Méditerranée (59%), les Caraïbes (20%) et l’Europe du nord (10%) principalement. Certains produits grignotent des parts de marché, comme les croisières aux Emirats et dans l’océan Indien (+71%).

Au total, les Français cumulent 4,45 millions de nuitées à bord. "Mais avec un taux de pénétration de 0,9%, les perspectives de croissances du marché français sont les plus importantes d’Europe", assure Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général de Clia France. L’arrivée du MSC Meraviglia au port de Marseille dans les prochaines semaines devrait compenser une baisse de capacités constatée en 2016.

Avec l’opération "J’aime la croisière" qui se tient du 20 au 27 mars et du 9 au 16 octobre, Clia France espère dynamiser les ventes sur le marché français. 13 compagnies de croisières participent à cette opération de promotion, qui garantit différents avantages (réductions, crédit à bord, excursions gratuites, …) aux clients qui réserveront un produit croisière dans l’une des 1100 agences inscrites à l’opération. A l’automne 2015, l’opération avait permis d’augmenter le panier moyen de 6%.

Le marché européen en grande forme

Cependant, la dynamique du marché français n’est pas révélatrice de la vitalité économique du marché des croisières à l’échelle européenne. En effet, 6,7 millions d’Européens ont pris la mer en 2016 (les croisières fluviales ne sont pas comptées), soit une progression de 3,4% par rapport à 2015. L’Allemagne est toujours le marché numéro 1, avec 2 018 000 de passagers (+11,3%). Le Royaume-Uni la talonne avec 1,9 millions de passagers (+5,6%). L’Italie complète le podium, malgré une baisse avec 751 000 croisiéristes (-7,1%).

Au total, 39 compagnies de croisières opéraient en Europe en 2016, déployant 123 navires. L’industrie de la croisière génère 41 milliards d’euros de contribution totale sur le Vieux Continent, selon Clia Europe. A l’échelle mondiale, la croisière vogue aussi sous vents favorables. En effet, 24,2 millions de croisiéristes sont enregistrés en 2016, un autre nouveau record. Le marché asiatique explose, et 25,3 millions de passagers sont attendus en 2017.

En 2017, 13 navires maritimes et 13 navires fluviaux seront livrés, augmentant la capacité totale de 30 000 lits à l’échelle mondiale. Entre 2019 et 2026, 80 nouveaux paquebots sont prévus.