Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Costa Rica, paradis des nomades digitaux

Depuis plus d’un an, le télétravail s’est imposé pour de nombreux Français qui ont bien saisi son utilité : travailler efficacement sans se rendre au bureau, depuis où l’on veut. Surfant sur ce nouveau mode de fonctionnement, le Costa Rica entend attirer ces travailleurs grâce à une loi érigée spécialement pour permettre aux professionnels d’assister à une réunion tout en étant au beau milieu d’une réserve naturelle.

Le nomadisme digital, une tendance accélérée par la crise sanitaire

 

 

Le nomadisme digital est un phénomène qui se traduit par le choix de nombreux travailleurs de ne plus avoir de « bureau fixe » où exercer leur activité professionnelle, mais de le faire là où les emporte le vent. Pour travailler, les nomades digitaux ont besoin uniquement d’une bonne connexion internet.

Souvent freelances, auto-entrepreneurs et parfois même salariés, ils travaillent principalement dans les domaines de l’informatique, du marketing, de la communication, du graphisme ou de la traduction, à des postes qui ne nécessitent pas forcément de rencontrer directement ses interlocuteurs en face-à-face. Ces métiers peuvent donc s’exercer à distance, ce qui permet à leurs adeptes de parcourir le monde sans interrompre leur carrière.

Avec la pandémie et la généralisation du télétravail, la tendance du nomadisme digitale a bénéficié d’une forte accélération. Faisant désormais partie intégrante des habitudes de travail des Français, ceux qui hésitaient à sauter le pas par peur de nuire à leur vie professionnelle n’ont aujourd’hui plus de craintes. Ils se sont décidés à combiner travail et travel.

La nouvelle génération qui a grandi avec le développement des technologies et l’accès à Internet à haut débit représente la majorité de ces nouveaux travailleurs. Face à cet engouement, certaines destinations ont décidé d’accompagner les professionnels dans leur projet et de profiter de la tendance pour relancer le tourisme et leur économie locale.

Novateur, le Costa Rica vise les nomades digitaux pour relancer son économie grâce à une loi pleine d’avantages

 

 

La crise sanitaire a bouleversé les habitudes des travailleurs de monde entier. Le télétravail s’est généralisé et de plus en plus de professionnels ne souhaitent plus revenir à leur ancien mode de fonctionnement. De plus, après avoir été privés de voyage pendant de longs mois, les Français n’ont qu’une envie : voyager et découvrir le monde.

Pour concilier vie professionnelle et désirs personnels, nombreux sont ceux qui se convertissent au « nomadisme digital » et succombent au « télétravel ». Afin de permettre à ces Français de découvrir ses plages, sa faune, sa flore et sa culture, le Costa Rica se présente comme le partenaire idéal et les accompagne dans leur changement de mode de vie.

Afin de permettre aux nomades digitaux de découvrir le pays de la « Pura Vida », le président de la République du Costa Rica a récemment signé une « Loi pour attirer les travailleurs et prestataires de services à distance internationaux ». Ainsi, toute personne étrangère disposant d’un revenu supérieur à 3 000$USD par mois peut séjourner jusqu’à un an dans le pays grâce à un visa renouvelable une fois.

Cette possibilité est également accordée aux nomades qui voyagent en familles, s’ils gagnent plus de 5 000$USD par mois. L’importation d’équipements informatiques personnels de base, de technologies de l’information, de télécommunications ou similaires, nécessaires à l’accomplissement de leur travail est également totalement exonéré de taxes.

De plus, les nomades ne sont pas tenus de payer l’impôt sur le revenu, et surtout, la destination dispose d’une couverture Internet sur tout le territoire et un accès Wifi gratuit dans tous ses parcs nationaux. Enfin, le permis de conduire délivré dans le pays d’origine des nomades est valide dans le pays afin de leur permettre de se déplacer au gré de leurs envies, à la découverte des trésors costariciens.

En se positionnant comme une destination articulée autour du télétravail, les nomades qui viennent au Costa Rica apportent à leur tour des avantages au pays. Ils transmettent leur culture grâce aux échanges entre les différentes nationalités, mais permettent aussi à la destination de bénéficier de leur fort pouvoir d’achat. Encourager les travailleurs à distance à choisir le Costa Rica comme siège, c’est renforcer la compétitivité du pays et la relance du tourisme.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique