Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Iata table sur des bénéfices records en 2010

Selon les prévisions de l’association, le secteur aérien devrait réaliser 15,1 milliards de dollars de bénéfices en 2010, mais 2011 s’annonce plus morose.

"Nous relevons nos prévisions de bénéfices pour l’industrie aérienne en raison d’un solide redressement des recettes et une utilisation nettement meilleure des capacités des avions", a expliqué hier l’Association internationale du transport aérien (Iata), qui table désormais sur des profits nets de 15,1 milliards de dollars pour le secteur en 2010, contre 8,9 milliards lors de sa dernière estimation en septembre. "Il s’agit d’un record en dollars", a souligné l’économiste en chef de l’association Brian Pearce lors de la journée annuelle de la presse à son siège de Genève.

Les marges réalisées restent toutefois faibles. Elles devraient atteindre 2,7% des recettes de l’aviation, estimées à 565 milliards de dollars cette année. "Cela signifie clairement que nous restons un secteur malade", a commenté Giovanni Bisignani, le patron de l’association.

"L’année prochaine sera plus difficile", a-t-il aussi prévenu. Selon les estimations de l’association, le montant des profits nets pourrait ainsi redescendre à 9,1 milliards de dollars, en raison notamment des prix élevés du pétrole (qui devraient atteindre en moyenne 84 dollars par baril contre 79 dollars en 2010), des taxes et de la faiblesse de l’économie européenne, alors que l’Asie devrait réaliser un profit record.