Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Covid-19 : Booking.com compte licencier jusqu’à 25% de ses employés

Face à la désaffection des voyageurs, la plateforme de réservations hôtelières se résigne à supprimer des milliers de postes.

Les grandes plateformes digitales du voyage n’échappent pas à la crise sanitaire, qui a entraîné une chute des réservations. Après TripAdvisor, ou encore Airbnb, c’est au tour de Booking.com d’annoncer des licenciements pouvant atteindre jusqu’à 25% de ses employés. Le géant mondial de la réservation hôtelière, basé à Amsterdam, devrait ainsi supprimer des milliers d’emplois.

Booking emploie 17.500 personnes, notamment en Europe. 20 centres de service client sont sur le pont dans le monde, pour répondre aux voyageurs et aux hébergeurs. Celui de Tourcoing (Nord) coiffait à son inauguration, en octobre 2019, 700 salariés. L’entreprise compte actuellement environ 1000 employés en France, nous indique son service presse à Paris.

Les locaux de Booking à Tourcoing © Linda Lainé

Une activité toujours en berne

« La crise du Covid-19 a dévasté l’industrie du voyage, et nous continuons à en ressentir l’impact avec des volumes de voyages qui restent considérablement réduits, explique-t-elle dans un communiqué transmis à L’Echo touristique. Bien que nous ayons fait beaucoup pour sauver autant d’emplois que possible, nous pensons que nous devons restructurer notre organisation pour qu’elle corresponde à nos attentes concernant l’avenir de l’industrie du voyage. Malheureusement, en raison de la crise, nous devons, comme tant d’autres entreprises de cette industrie, prendre la mesure extrêmement difficile de réduire nos effectifs mondiaux, avec jusqu’à 25 % des employés qui devraient être impactés. »

Fondé en 1996, Booking.com agrège 28 millions d’annonces d’hôtels et d’autres hébergements, traduites en 43 langues. C’est le premier site de voyage en France, en termes d’audience réalisée en janvier 2020.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique