Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cityrama et Paris Vision montent dans le même car

Les deux plus importants réceptifs français, spécialisés dans les excursions autour de Paris, se rapprochent en croisant leur capital. La holding Tourexcel (détenue par la famille Bridet), actionnaire de Cityrama et de l’Opentour, prend près de 100% du ca


Les deux principaux excursionnistes parisiens, Cityrama et Paris Vision, se rapprochent à la faveur d’un croisement de capital. La holding Tourexcel, actionnaire entre autres de Cityrama, de l’Opentour et de la Marina de Bercy (croisières sur la Seine), a racheté près de 100% du capital de Paris Vision. De leur côté, les actionnaires de Paris Vision (son pdg Michel Barraud et le fonds Windhurst Participations) sont montés au capital de Tourexcel (à une hauteur non communiquée). Michel Barraud reste pdg de Paris Vision et intègre le comité de direction de Tourexcel. Par ailleurs un nouveau directeur général sera prochainement nommé chez Cityrama.

Le marché des excursions est difficile, car il réagit très fortement à l’actualité. La crise des banlieues par exemple a réellement impacté notre chiffre d’affaires de décembre 2005. Notre association avec Cityrama nous permettra d’être plus forts, explique Michel Barraud. Mais surtout, cette opération fait enfin émerger un réceptif d’envergure nationale, voire européenne. La France a toujours manqué d’un réceptif de poids à forte notoriété, comme peuvent l’être Gulliver en Grande-Bretagne, ou El Corte Ingles et Mundicolor en Espagne, estime Michel Barraud.
Cityrama et Paris Vision vont mutualiser leurs achats, leurs réseaux de distribution (tour-opérateurs étrangers) et créer des synergies opérationnelles (notamment en mettant en commun leurs clients sur les départs garantis). Ils proposeront des circuits en France (tâche qui sera dévolue à Paris Vision) et en Europe (zone réservée à Cityrama). Cela leur permettra de toucher de nouveaux marchés : les Chinois, par exemple, mais aussi la clientèle française.

Ce rapprochement est une excellente nouvelle. Il aura un impact positif sur l’image internationale du secteur réceptif en France. Ces deux sociétés serviront de locomotive et nous monteront dans les wagons, commente Marie-Christine Duboscq, présidente du conseil professionnel du tourisme d’accueil au Snav et directrice de l’agence Puzzle Evasion à Mérignac.

L’impact européen sera d’autant plus fort, que Michel Barraud représente le Snav au sein de l’ECTAA (l’association européenne des agences de voyages), où il côtoie des acteurs d’envergure internationale.

Paris Vision enregistre environ 200 000 clients excursionnistes par an et Cityrama 280 000 (sans compter pour ce dernier les excursions vers Disneyland). Le chiffre d’affaires de Paris Vision s’est élevé à 16,5 M€ en 2006. L’année dernière, l’entreprise était à nouveau bénéficiaire après des pertes en 2004. Cityrama avait réalisé un chiffre d’affaires de 32 M€ en 2005.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire