Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : le projet Boost se concrétise enfin !

Hier soir, les deux organisations syndicales majoritaires du PNC ont signé l’accord collectif ouvert à la signature le 30 juin dernier. 

Voilà un grand pas réalisé par Air France vers la création de sa compagnie. L'accord collectif Personnels Navigants Commerciaux (PNC) a été signé hier par l'Unac et l'Unsa PNC, ainsi que l'accord – à durée indéterminée – apportant des garanties aux PNC d' Air France pour le projet Boost.

"Nous ne pouvions aujourd'hui continuer à prendre le risque de mettre l'ensemble des PNC d'Air France dans une situation instable et précaire sans que nos adhérents ne donnent leurs avis, a indiqué l’Unsa PNC sur son site. La guerre ne peut être menée faute de combattants assez nombreux et le compromis était de mise."

Au moins 500 embauches sur 5 ans

Cet accord collectif prévoit un objectif minimum de 500 embauches PNC en CDI chez Air France sur la période de l'accord (5 ans). Des embauches indépendantes de celles nécessaires à la création de la nouvelle compagnie.

Dans la mesure où l''Unac et l'Unsa PNC sont ensemble majoritaires, les accords sont légalement valides. Le projet de "Note de direction" qui devait s'appliquer en l'absence d'accord est par conséquent abandonné.

Suspendu à la réponse des pilotes

Concernant les pilotes, le SNPL, qui représente 65% des pilotes d'Air France, doit  donner les résultats de la consultation de ses membres sur la future compagnie 'Boost' d'ici le 17 juillet.

Selon Bloomberg, Philippe Evain, le président du SNPL, chercherait à obtenir des garanties sur le volume de vols chez Air France.  "Pour créer Boost, nous avons besoin de la signature des syndicats de pilotes et nous avons eu de longues, mais je pense positives négociations", a répondu Jean-Marc Janaillac lors d'une interview accordée à Bloomberg Television ce week-end.

Rappelons que Boost est une nouvelle compagnie qui doit exploiter à coûts réduits de 15% à 18% des lignes actuellement déficitaires du transporteur. Elle possèdera une trentaine d'appareils dont 18 monocouloirs A320 et A321 au départ et dix A350 neuf en 2020.