Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

737-Max : le groupe TUI a trouvé un accord avec Boeing

Le voyagiste allemand, qui devait recevoir huit exemplaires de l’avion américain en 2019, assure qu’un récent accord permet la compensation de l’impact financier subi en deux ans.

TUI Group et Boeing sont tombés d’accord sur « un ensemble de mesures pour compenser les conséquences de l’immobilisation du 737 MAX », indique le voyagiste. Avec plus de 60 commandes de l’avion – dont huit livraisons devaient avoir lieu en 2019 – TUI est l’un des clients européens les plus importants pour la famille des 737 Max.

Si les contours de l’accord demeurent confidentiels, le voyagiste basé à Hanovre explique que « la compensation sera réalisée au cours des deux prochaines années ». Les deux parties ont notamment convenu d’un calendrier de livraison révisé pour les 61 737 MAX commandés, adaptant ainsi les calendriers de paiements en conséquence. Moins de la moitié des 737 MAX initialement prévus seront donc livrés à TUI au cours des deux prochaines années.

Réduire la croissance de la flotte

En moyenne, par rapport à la programmation initiale, les livraisons du 737 MAX seront donc retardées d’environ deux ans. Cet accord permet aussi à TUI de réduire ses besoins en capital et en financement pour son activité aérienne, et s’inscrit ainsi pleinement dans le plan de TUI de réduction des flottes de ces cinq compagnies aériennes (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas et Suède). Un plan décidé dans le cadre du plan défini pour faire face à la crise du Covid-19, qui a paralysé l’activité du voyagiste.

« Nous avons conclu un accord équitable qui renforce notre relation de longue date avec Boeing. […] Cela permet à TUI d’adapter rapidement la croissance de sa flotte à l’environnement du marché actuellement difficile », commente Fritz Joussen, le PDG de TUI. Au moment du déclassement de l’avion, les compagnies aériennes de TUI comptaient 15 737 MAX dans leurs flottes.

Cloué au sol depuis plus d’un an, le Boeing 737-MAX espère pouvoir reprendre les airs avant la fin de l’année 2020. Pour Boeing, cette crise est d’ores et déjà historiques, avec une facture qui s’élève – pour l’instant – à plus de 18 milliards de dollars. Pour TUI, la facture s’élève quant à elle à plus de 200 millions de dollars.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique