Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vente-Privée Le Voyage frôle les 300 millions d’euros en 2017

Reprise de la Tunisie, ventes 2017, tendances 2018 : Jean-Baptiste Hoyaux, le nouveau directeur de Vente-Privée Le Voyage, a fait le point avec nous sur tous ses sujets.

Vente-Privée Le Voyage croit en la reprise de la Tunisie. Pour preuve, le distributeur a fait séjourner près de 350 clients la semaine dernière au Dar Zahra, l’un des hôtels du Dar Djerba, lors d’une opération spéciale réalisée en partenariat avec Royal First Travel, un spécialiste de la destination. La Tunisie n’est toutefois pas la seule à reprendre des couleurs parmi les pays boudés par les vacanciers français ces dernières saisons. « La hausse de volume d’affaires varie également de 150 à 200% sur l’Egypte et la Turquie comparé à 2017 à la même époque. Elle est plus mesurée sur le Maroc. Et les ventes sont en stagnation ou en faible progression sur l’Italie, la Grèce et l’Espagne, dont les Canaries, qui restent néanmoins les premières destinations moyen-courriers », nous a précisé à Djerba Jean-Baptiste Hoyaux, le directeur de Vente-Privée Le Voyage qui vient de prendre la succession de Martine Granier.

Fort de cette remontée spectaculaire de la Tunisie à la 4e place des destinations les plus vendues chez Vente-Privée, Royal First Travel espère réaliser 10 000 clients cette année avec le site de voyage, sur un total de 15 000 sièges engagés auprès de Nouvelair et Tunisair. « Vente-privée est une vraie machine de guerre quand je vois ce que nous avons réussi à faire hors saison lors de cette opération spéciale », se félicite René Trabelsi, directeur général de Royal First Travel. Le spécialiste des ventes événementielles compte 15 millions de membres, avec 2 à 2,4 millions de visiteurs quotidiens.

Recrutements en vue

La saison 2018 s’annonce donc sous les meilleurs auspices pour Vente-privée avec des réservations en hausse de 22% depuis le 1er janvier, voire supérieures à 30% en mars avec le démarrage des ventes moyen-courriers pour l’été. « Avril à juin représentent nos trois gros mois de réservations d’où cette opération pour booster la Tunisie qui est appelée à devenir le pendant de celle que nous réalisons à la Plagne en décembre pour démarrer la saison à la montagne », précise Jean-Baptiste Hoyaux.

« Si la tendance se maintient avec un bon taux de conversion, la croissance de notre volume d’affaires devrait être d’au minimum 15% », considère-t-il. La plate-forme a réalisé près de de 300M€ de ventes en 2017, répartis principalement entre un tiers pour les ventes France, 30% pour le moyen-courrier et 20% pour le long-courrier. « Nous travaillons avec quasiment toutes les marques du tourisme, que cela soit en flash sales ou en média avec mise en avant du partenaire autour d’un événement. Vente-Privée ne fait en effet pas que du déstockage et vend aussi des dossiers à 5 000€ », estime le DG.

« Le voyage est anxiogène comparé aux autres produits vendus par Vente-Privée. L’important est la confiance et la satisfaction de nos membres que nous confions à un partenaire touristique », complète Martine Granier, également présente lors de ce week-end au Dar Djerba. Vente-Privée Le Voyages suit ainsi en permanence le taux de satisfaction des produits vendus sur le site et aide les producteurs, en fonction des retours clients, à améliorer certains points de leurs produits.

Pour accompagner son développement en 2018, Vente-Privée Le Voyage, qui compte 125 personnes (sur un total de près de 1 700 salariés pour le groupe en France) prévoit de procéder à des recrutements ciblant le commercial et la production, les fonctions digitales et des missions spécifiques.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique