Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un mariage revigorant

Alors que le World Trave l Market (WTM) ouvrait lundi à Londres dans un climat des plus moroses, une bonne surprise venait revigorer les esprits chagrins crispés par la crise. En annonçant l’acquisition du tour-opérateur Plein Vent, Fram prouve en effet que l’attentisme n’est en rien une fatalité.

En mal de croissance organique, le TO toulousain fait ainsi fi du contexte frileux en misant sur son développement externe. Et contraint pour un temps au silence les Cassandre qui disaient le voyagiste moribond et en passe d’être vendu. Le groupe Fram affiche donc son dynamisme en élaborant une stratégie basée sur le développement des synergies.

La reprise de Plein Vent va ainsi permettre au TO toulousain d’élargir son maillage sur le Sud-Est et l’Est, où il est historiquement peu présent. De là à ce que le groupe Fram devienne un très grand opérateur au niveau régional, il n’y a qu’un pas.

Sur le même sujet

Quoi qu’il en soit, cette acquisition est une opération mûrement pensée et des plus sensées. Quel est désormais l’avenir de Fram dont l’un des deux actionnaires s’est déclaré vendeur ? Même si les prétendants ne manquent pas, il semblerait que le timing ne soit pas forcément le bon.

Il y a peu encore, le groupe canadien Transat indiquait, par exemple, que la situation économique ne se prêtait pas à une quelconque opération de croissance externe. Alors en attendant, la mariée s’étant faite plus belle, les enchères sur Fram vont monter et le tour-opérateur va continuer plus paisiblement sa route.

Laurence ROUSSEAU
Directrice de la rédaction

Réagir à cet article