Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thomas Cook ferme des agences au Royaume-Uni, mais pas en France

Le voyagiste britannique vient d’annoncer une perte record en 2011, et la fermeture de 200 agences au Royaume-Uni dans les deux prochaines années.

Frappé de plein fouet par la baisse du tourisme dans les pays arabes, Thomas Cook affiche une perte nette record de 520,7 millions de livres (616M€) à l’issue de son exercice 2011. Ses performances sont particulièrement décevantes au Royaume-Uni, mais aussi en France, où la perte d’exploitation dépasse les 13M€, après un bénéfice de 41M€ un an plus tôt.

Dans la foulée, le TO annonce la fermeture, dans les deux prochaines années, de 200 de ses 1300 agences au Royaume-Uni. Certains des 658 points de vente qui arborent ses couleurs en France (dont 292 intégrés) risquent-ils également de mettre la clé sous la porte ? "Ce n’est pas du tout envisagé, à ce stade", nous a assuré le responsable de la communication à Paris, qui ne se prononce pas sur d’éventuelles mesures d’économie à venir.

Thomas Cook France a déjà réorienté sa production, face à la désaffection des clients en Afrique du Nord. "Nous avons moins d’allotements, d’engagements et d’hôtels-clubs en Tunisie, au Maroc et en Egypte", ajoute ce responsable. Au total, 67 clubs sont proposés pour la saison d’été 2012, dont 11 inédits. "Nous ouvrons la Sicile, et nous nous renforçons en Croatie, en Grèce, en Espagne et dans ses îles".

Le groupe, numéro 2 du secteur en Europe, avait repoussé le mois dernier la date de publication de ses résultats annuels, à cause de ses graves problèmes de trésorerie. L’annonce de l’ouverture de discussion avec les banques avait alimenté les doutes sur sa survie et fait plonger le titre de 75% en une seule séance.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique