Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Résolutions (11 janvier 2013)

Mobilité, tourisme participatif, CtoC, tourisme de niches… Les raisons de croire à la pérennité de l’activité touristique sont nombreuses.

Et si on essayait d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple ? En ce début d’année 2013, cette citation de Jacques Prévert, remise au goût du jour par Jean-Louis Trintignant lors du dernier Festival de Cannes, sonne d’une justesse et d’une simplicité rafraîchissante.

"Terra Defiscalia : le TO pour tous les adeptes de la délocalisation"

Et quitte à faire un clin d’oeil à l’univers du cinéma, je préfère évoquer un fabuleux acteur tout en retenue et en pudeur plutôt qu’un Gérard Depardieu dont les tribulations défrayent péniblement la chronique. Remarquez, avec cette pathétique histoire de chantage à la nationalité, il y a peut-être une opportunité de business à saisir pour des opérateurs de voyages qui voudraient se spécialiser dans les paradis fiscaux ou autres territoires faussement démocratiques. Pourquoi pas imaginer une nouvelle marque, telle que "Terra Defiscalia : le TO pour tous les adeptes de la délocalisation". En voilà une niche (fiscale) à creuser ! À condition de connaître parfaitement sa géographie pour situer sans la moindre hésitation la Mordovie sur une carte et maîtriser les procédures d’acquisition de visas.

Nomadisme et mobilité

Non, plus sérieusement, j’aimerais accompagner mes voeux de nouvelle année d’un regard positif sur ce qui fait notre actualité sectorielle. Les raisons de croire à la pérennité de l’activité touristique sont nombreuses. En cette rentrée, la rédaction en a sélectionné 10 (lire notre Événement) qui donneront certainement le tempo de l’année 2013. Nomadisme et mobilité demeureront des maîtres mots à l’heure où les ventes de smartphones et de tablettes numériques s’envolent. Partage et tourisme participatif au menu également, avec la montée en puissance du CtoC et de l’expérientiel.

Ce qui n’est pas sans aller avec le développement du tourisme de niches, où la quête de sens est souvent au rendez-vous. Autant de leviers qui sont en prise réelle avec les évolutions technologiques et comportementales de notre société et projettent le tourisme, malgré tout, vers un avenir par avance passionnant. Excellente année !

Retrouvez l'édito, nos enquêtes et articles dans le magazine n°3050 publié aujourd'hui.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique