Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Exclusif : Oui.sncf débarque sur Cdiscount Voyages

Le leader de la réservation de billets de train ouvre sa distribution. Oui.sncf démarre sa marque grise avec Cdiscount Voyages.

C’est avec MisterFly que Cdiscount avait fait ses premiers pas dans le voyage, au mois de mai 2018. Depuis, ce poids lourd du e-commerce a conclu d’autres partenariats afin de développer une offre assez complète de séjours et de loisirs pour l’été 2019. Aujourd’hui, après l’avion et l’hébergement lancés l’an passé, Cdiscount Voyages permet aux 20 millions de visiteurs uniques mensuels de Cdiscount d’accéder aux prestations ferroviaires de Oui.sncf. Concrètement, l’onglet « Train » est désormais activé sur Cdiscount Voyages. C’est un vrai moteur de recherche aux couleurs de l’e-commerçant.

Un premier partenariat

« Il s’agit d’une marque grise cobrandée », souligne Alexandre Viros, directeur général d’e-voyageurs SNCF qui coiffe Oui.sncf. Sur Cdiscount.com, les voyageurs peuvent ainsi choisir et réserver des billets de train, mais pas (encore) des forfaits dynamiques « train+hôtel » ou « train+camping » par exemple. Selon nos informations, les deux partenaires seraient sur un modèle classique de partage des commissions.

« Nous sommes toujours un e-commerçant leader dans notre catégorie, ajoute Alexandre Viros. Ma conviction, c’est qu’il faut aller plus loin dans l’intensification de notre dynamique commerciale. Nous devons nous positionner là où le client se situe, d’où ce premier partenariat avec Cdiscount. Mais nous ne sommes pas exclusifs. Nous sommes une maison ouverte, qui s’ouvrira de plus en plus. » Une stratégie somme toute logique, à l’heure la SNCF, maison mère de Oui.cncf, doit se préparer à l’ouverture à la concurrence en 2020.

Une année 2018 record

En 2018, e-voyageurs SNCF a vendu 110 millions de billets vendus en France et à l’international. Le volume d’affaires ressort à 4,7 milliards d’euros, en hausse de 2,6% par rapport à 2017. Il s’agit d’une bonne performance au regard notamment de la période de grève du printemps de l’année 2018, marquée aussi par le mouvement des Gilets jaunes.

Créée en octobre 2018, e-voyageurs SNCF est la nouvelle entité pilotée par Alexandre Viros qui regroupe OUI.sncf, Rail Europe et Loco2, e-voyageurs Technologies, et l’application SNCF. Oui.sncf réalise à lui seul 4 milliards d’euros de volume d’affaires réalisé en France, contre 3,8 milliards d’euros en 2017. « Ces performances nous permettent d’aborder 2019 avec confiance », poursuit Alexandre Viros, qui a trois priorités dans sa feuille de route de l’année en cours : l’intensification de la dynamique commerciale, l’international, et le lancement de l’assistant personnel de mobilités à travers l’appli SNCF.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique