Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Rajasthan des maharajahs

La beauté de ses villes et la magie de ses anciens palais de maharajahs font du Rajasthan la star incontestée des circuits en Inde. L’engouement pour la destination profite aussi à la vallée du Gange.

C’est la destination des grands voyageurs, incontournable lorsque l’on veut sillonner l’Asie : l’Inde mythique, avec ses communautés, ses rites, ses couleurs, ses palais, ses vaches sacrées, ses paysages grandioses, faits de rizières, de hautes montagnes, de forêts et de déserts.

L’Inde revient de loin après une année 2002 catastrophique, quand les ventes de forfaits se sont effondrées de 76 % chez Fram, 67 % chez Jet tours, 42 % chez Asia, 38 % chez Nouvelles Frontières… La faute aux attentats du 11 septembre 2001 qui avaient plombé la haute saison d’hiver, puis à la guerre en Afghanistan et à une énième crise politique avec le Pakistan qui a touché, cette fois-ci, les ventes de l’été 2002. Les avertissements du Quai d’Orsay nous ont contraints à fermer les ventes, se souvient encore Nicole Plet-Rousseau, directrice de production Asie chez Fram. Epargnée par le SRAS, l’Inde du Norda bénéficié cet été de reports de clients qui avaient initialement prévu de s’envoler vers l’Asie du Sud-Est.

Cette année, les tour-opérateurs retrouvent des niveaux de vente équivalents, voire supérieurs à ceux de 2000-2001. Ainsi, Kuoni annonce 3 000 clients, Asia 2 000 et Fram 900. Le bouche à oreille positif des voyageurs de retour du Rajasthan, la couverture médiatique donnée à la destination avec la vague indienne qui a envahi la mode, la décoration, la gastronomie et le bien-être devraient permettre aux voyagistes d’améliorer encore ces résultats. D’autant que 2004 se présente sous les meilleurs auspices avec la reprise des réservations groupes, assure Bruno Bara, chef de produit chez Asia.

Cet hiver, les TO ont multiplié les circuits : Rajasthan, Vallée du Gange, Inde du Sud… Mieux vaut réserver tôt, car il est difficile de trouver des sièges, voire des chambres dans certains hôtels de luxe, conseille au final Olivier Glasberg, directeur des produits chez Kuoni.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique