Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le programme d’été d’Air France point par point

La compagnie réduit son offre de 2,3% sur le moyen-courrier, mais offrira plus de vols en long-courrier, notamment vers l'Amérique latine.

Air France a présenté un programme de vols pour cet été. Comme prévu, la compagnie prévoit une légère hausse des capacités sur le long-courrier (+1,2%) et une baisse sur le moyen-courrier (-2,3%).

Suppressions de certaines liaisons moyen-courrier

La compagnie aérienne estime que le rythme de croissance reste faible au niveau du moyen-courrier. Certaines liaisons seront donc supprimées en dehors des mois de juillet et d'août comme Marseille-Beyrouth, Nice-Athènes et les vols depuis Toulouse vers Prague, Naples, Berlin et Malaga. Le transporteur a également mis fin aux dessertes de Tunis et Istanbul depuis Toulouse.

Réduction des fréquences sur les navettes à Orly

Au départ d’Orly, plusieurs fréquences sur les navettes Orly-Marseille et Orly-Nice sont supprimées et la desserte de Barcelone est suspendue. L’offre sera en revanche en progression vers Biarritz, Toulon et Pau, avec une fréquence quotidienne supplémentaire.

Nouvelle destination au départ de Paris-CDG

Le programme sera en hausse de 1,8% au chapitre des dessertes de Paris-CDG, avec l'ouverture de la ville pétrolière de Stavanger en Norvège, et l'ajout de fréquences sur Londres et Erevan (Arménie). Afin d'alimenter les correspondances, la compagnie a également modifié les horaires de certains vols pour "créer une plage de rendez-vous dédiée au moyen-courrier entre 20h et 20h45".

Le long-courrier en croissance grâce à l’Amérique latine

Sur le long-courrier, l'offre progressera de 2,2% cet été, notamment avec de nouvelles liaisons en Amérique latine (+7%), en Amérique du Nord (+3%) et en Asie (+2,6%). Air France inaugure en effet la desserte de Brasilia, avec trois vols par semaine à partir du 31 mars, et renforcera ses fréquences vers Lima (Pérou) et Montevideo (Uruguay).

Ouverture de la desserte de Tokyo-Haneda

En Asie, c'est le lancement de la desserte de Tokyo-Haneda, avec deux vols quotidiens, et le renforcement des fréquences vers Bangkok, Singapour et Kuala Lumpur qui expliquent la croissance. Il est également prévu "d’inaugurer la desserte quotidienne de Jakarta en continuation de celle de Singapour".

La compagnie réduira en revanche ses vols vers l'Océan Indien (-0,6%), l'Afrique (-1,3%) et le Proche-Orient (-3%). Les principales modifications concernent l'Egypte, où Air France réduit d'une fréquence par semaine sa desserte du Caire, et la République dominicaine, où Punta Cana sera desservie par des vols directs trois fois par semaine, sans arrêt à Saint-Domingue.

Un réseau moyen-courrier toujours déficitaire

Au global, l'offre d'Air France et de KLM sera en hausse de 1,7% cet été, dont 1,9% pour le long-courrier et 1,1% pour les vols moyen-courriers. La différence entre les chiffres d'Air France et ceux du groupe sur le moyen-courrier résultent de la montée en puissance de Transavia.

A l'issue de son exercice 2013, le groupe a amélioré ses marges, avec un bénéfice d'exploitation de 130 millions d'euros, mais il continue de perdre de l'argent sur le moyen-courrier, caractérisé par une exploitation déficitaire de 620 millions d'euros, contre 800 millions en 2012.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique