Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Euroairport de Bâle-Mulhouse stabilise sa fréquentation

La plate-forme de Bâle-Mulhouse fait du surplace. En cause : easJet et la chute du trafic charter. L’Est n’est pas le miroir aux alouettes attendu par les TO.

 

 

L’Euroairport de Bâle-Mulhouse a accueilli 4,26 millions de passagers en 2008, atteignant un niveau proche de 2007 (4,27 millions). Le trafic régulier progresse de 3 % grâce à Swiss, qui améliore la fréquentation de ses vols de 6,3 %. EasyJet premier opérateur sur la plate-forme avec 1,69 million de passagers et Air France, concurrencé par le TGV-Est vers Paris, affichent des performances en recul. Avec 435 000 passagers, les charters reculent de 20 %, attaqués par les compagnies low-cost sur les destinations méditerranéennes. L’allemand TUI Fly, qui commercialise aussi des vols secs pour les clientèles suisse et française, a transporté à lui seul 261 000 passagers. La direction de l’aéroport binational, qui a créé 500 emplois en 2008, table sur 4,1 millions de passagers en 2009.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique