';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Fatalité

Il fait froid en hiver. Cette évidence, qui semble finalement ne plus en être une pour pas mal de monde, s’abat depuis quelques jours sur nos frêles épaules. Sur les aéroports également. C’est ainsi que des milliers de passagers se sont retrouvés bloqués dans les terminaux parisiens. La faute à quelques centimètres de neige. Certes la critique est facile, mais je ne peux m’empêcher de penser qu’Aéroports de Paris (ADP) gagnerait à prendre exemple sur ses confrères canadiens.

Cela éviterait notamment de placer notre destination sous les feux de l’actualité de manière bien inutile, sinon navrante. La météo reste cependant bien futile au vu du nouvel embrasement géopolitique et de la persistance du conflit israélo-palestinien. Malheureusement, la tragédie qui se déroule au Proche-Orient depuis maintenant des décennies provoque un très désagréable sentiment de fatalité. Ne nous y habituons surtout pas.

Sur le même sujet

Dans ce contexte, que nous réserve l’année qui débute en matière d’activité touristique? Les incertitudes sont légion,mais les espoirs de rebonds existent. Si les craintes concernant l’aérien restent en tête des préoccupations, bien éclairés sont ceux qui peuvent prédire les destinations qui tireront leur épingle du jeu en 2009. La France paraît cependant en bonne position,comme nous l’a montré le formidable début de saison des stations de sports d’hiver.

La tendance à la consolidation devrait s’intensifier dans le secteur du tour-operating, et l’e-tourisme persister dans une croissance régulière. Enfin, la fin de la licence d’agent de voyages (lire notre Enquête) va libéraliser le marché au bénéfice de nouveaux acteurs impatients. Alors, de quoi sera fait 2009 ? De heurts sans doute, de bouleversements très certainement, qui provoqueront d’inévitables mutations peut-être souhaitables pour notre industrie. Meilleurs voeux pour 2009.

Laurence ROUSSEAU
Directrice de la rédaction

Réagir à cet article

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire