Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Disneyland Paris va accueillir un vaccinodrome dès samedi

Un grand centre de vaccination ouvrira à partir de samedi à Disneyland Paris, fermé temporairement à cause de la pandémie, a annoncé la préfecture de Seine-et-Marne.

Le vaccinodrome sera installé « au sein du centre de convention du Disney’s Newport Bay Club de Disneyland Paris », bien connu des agents de voyages, puisqu’il est d’ordinaire utilisé pour des événements professionnels, et notamment l’opération Disney Stars Live Experience, destinée à des milliers d’agents de voyages issus des marchés européens et lointains.

L’opération, pilotée par la préfecture de Seine-et-Marne, l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France et le conseil départemental, permettra de vacciner « au minimum 1 000 personnes par jour ». Cependant, le centre ne sera ouvert que les week-ends, « grâce à la mobilisation d’une soixantaine de médecins, infirmiers, pompiers et personnels d’accueil », selon les organisateurs. La prise de rendez-vous s’effectuera seulement sur Internet.

La vaccination progresse en France

La préfecture précise « qu’aucune animation thématique liée au parc n’est prévue ». Ce qui aurait été sans doute déplacé… Après avoir cessé son activité entre le 13 mars et le 15 juillet 2020, Disneyland Paris, qui emploie 17 000 personnes, est à nouveau à l’arrêt depuis le 30 octobre à cause des restrictions sanitaires.

La réouverture du plus grand site touristique privé d’Europe, qui attire au moins 15 millions de visiteurs lors d’une année sans pandémie, est bien sûr conditionnée à l’amélioration de la situation sanitaire en France. Lors d’une réunion à l’Elysée ce mardi, Emmanuel Macron s’est félicité que la vaccination « s’accélère », avec près de 18 millions de personnes ayant reçu une première dose, soit près d’un adulte sur quatre.

L’épidémie semble amorcer une pente descendante en France, mais la tension sur le système de santé reste forte, avec presque 6 000 personnes en soins intensifs. Disneyland Paris doit donc encore patienter avant de pouvoir accueillir un public désirant visiter ses parcs, et non son vaccinodrome.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique