Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pour Disneyland Paris, « le B2B ne s’essouffle pas… au contraire ! »

Disneyland Paris a invité plus de 600 agents de voyages français et européens à l’occasion de Disney Stars Live Experience, un événement calibré pour séduire la distribution.

Mickey, Pluto et tous les personnages de l’univers Disney ont revêtu leurs habits de lumière pour la soirée de gala de Disney Stars Live Experience, un événement totalement dédié aux agents de voyages et organisé du 17 au 19 novembre. « C’est bien plus qu’un éductour traditionnel : c’est une immersion totale dans Disneyland Paris », explique Brigitte Elmkies-Sitbon, directrice des ventes et du marketing en France.

Venus de toute l’Europe (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Italie, …) et d’ailleurs (Russie, Moyen-Orient, …), plus de 600 agents de voyages – dont 31 Français – ont suivi des parcours personnalisés, par marché, avec présentations commerciales et visites d’hôtels. « Et, bien sûr, ils vivent l’expérience Disneyland Paris, en famille : c’est la meilleure façon de découvrir toute la gamme de services -FastPass, dîner-spectacles, restauration- que nous proposons », précise Brigitte Elmkies-Sitbon.

Une nouvelle appli dédiée

Car les distributeurs de Disneyland Paris « ont besoin de proximité », selon la dirigeante. « Quand les clients entrent dans leurs agences de voyages, ils savent déjà qu’ils veulent aller à Disneyland Paris. L’agent de voyages se doit donc de connaître toutes nos offres pour créer une différence et apporter une valeur ajoutée. La charge émotionnelle d’un voyage chez nous est très forte. On ne veut pas se rater, et l’expérience doit être la plus personnalisée possible », analyse Brigitte Elmkies-Sitbon.

Hormis Disney Stars Live Experience, Disneyland Paris met donc en place tout un programme de fidélisation à destination des agents de voyages. La nouvelle application qui leur est dédiée, lancée à la rentrée, a très bien démarré, selon Brigitte Elmkies-Sitbon. « Après la phase de lancement, l’application a dépassé le strict cercle des fans et connaît désormais une montée en charge soutenue ». L’appli, qui propose notamment 28 micro-formations (de 1 à 3mn) sur les différents produits du complexe, vient d’être déployée sur le marché britannique. « C’est une application qui crée de l’engagement et favorise la fidélisation ».

L’appui fort de la grande distrib’

« Sur l’année 2019, nous enregistrons une croissance soutenue en B2C, mais aussi en B2B, un canal qui ne s’essouffle pas, bien au contraire », indique Brigitte Elmkies-Sitbon, sans chiffrer ces performances, la confidentialité étant de rigueur depuis le rachat de l’entreprise par The Walt Disney Company, acté en 2017. « Nous avons l’avantage d’être une destination que les réseaux ou les comités d’entreprise veulent avoir. La demande est très forte, tant en billetterie qu’en séjours ». Un partenariat qui « marche très bien quand il y a une complémentarité entre le parcours client sur le web et le relais en agence », comme le font, selon Brigitte Elmkies-Sitbon, Leclerc Voyages ou Carrefour Voyages par exemple.

Une relation qui permet à Disneyland Paris d’enregistrer « une année record en France en 2019, au-delà de nos attentes. Le marché des parcs de loisirs est mature en France, et tous les canaux sont en croissance, en volume comme en valeur », conclut Brigitte Elmkies-Sitbon. L’an dernier, Disneyland Paris a accueilli entre 15 et 16 millions de visiteurs, et demeure la destination loisirs la plus visitée d’Europe.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique