Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Corsair bientôt sauvée par des entrepreneurs antillais, la Guadeloupe et l’Etat ?

Selon le magazine Challenges, la compagnie Corsair va être reprise par des entrepreneurs antillais, avec le soutien de la Guadeloupe et de l’Etat français.

Selon Challenges, la compagnie spécialiste des Dom-Tom serait au bord de la faillite et sur le point d’être rachetée par un consortium d’entrepreneurs antillais. Et ce, avec le soutien de la Guadeloupe et de l’Etat, qui considère son rôle comme vital pour l’outre-mer. L’Etat français aurait même débloqué un financement public en coordination avec Bruxelles. Interrogée par L’Echo touristique ce matin au sujet de ce projet de reprise, Corsair n’a pas « souhaité faire de commentaire à ce stade ».

En difficulté, l’allemand Intro Aviation, qui est son actionnaire majoritaire, a demandé à l’administrateur judiciaire, Hélène Bourbouloux, de trouver des repreneurs, précise le magazine économique. Celle qui s’était déjà occupée des entreprises défaillantes Thomas Cook et Aigle Azur, accompagnée de Lazard et des équipes du Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri), semble donc avoir trouvé une issue pour Corsair.

Après Air France et TUI

Plombés par la crise, Intro Aviation et Corsair se devaient de trouver rapidement une solution. En septembre dernier,  la compagnie aérienne, qui n’a pas obtenu de prêt garanti par l’Etat, avait décidé de procéder à une rationalisation de son réseau. « Nous voulons des destinations à gros volume autorisant cinq fréquences minimum par semaine », avait indiqué Pascal de Izaguirre, son PDG. Une stratégie qui allait de pair avec la volonté de Corsair de poursuivre son développement auprès de la clientèle affaires.

La compagnie maintient son programme de vols. Elle a même annoncé le 22 septembre la réouverture de la liaison Paris-La Réunion-Mayotte, suspendue depuis deux ans.

Fondée par la famille Rossi en 1981, la compagnie avait été revendue par TUI France en mars 2019. L’ancienne filiale d’Air France, puis de Nouvelles Frontières sous la présidence de Jacques Maillot, a failli passer dans le giron du groupe Dubreuil (French bee, Air Caraïbes). Elle devrait donc continuer de voler grâce à des investisseurs antillais. Un joli clin d’œil pour celle qui a effectué son premier vol le 19 juin 1990 vers les Antilles.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique