Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Christian Coulaud se bat pour la survie de son agence Runaworld

Une demande de redressement judiciaire a été déposée pour l’entreprise Runaworld, qui espère désormais échapper à la liquidation.

Christian Coulaud a transmis une demande de redressement judiciaire mercredi dernier auprès du Tribunal de commerce de Créteil (92), nous a confirmé l’intéressé, qui est par ailleurs vice-président du SNAV. "J’ai déposé cette demande, avec un plan de continuation", précise-t-il.

S’agissant d’une ardoise de 1,4 million d’euros laissée au BSP France, évoquée dans les coulisses du congrès du Snav à Marrakech, Christian Coulaud explique : "Il s’agit du rejet des prélèvements dans leur totalité, et non pas de ce qui nous manque. La loi m’oblige à ne rien payer avant la nomination d’un administrateur".

Ce spécialiste de la billetterie en ligne, qui a travaillé pour le compte des agences à partir de 2007, lutte pour sa survie depuis plusieurs mois. Son pôle "voyage d’affaires", qui représentait environ 50% de son activité, a été cédé en mai 2010. En raison de ses difficultés financières, Runaworld, recentrée autour de la revente de sièges d’avion à quelque 200 agences non IATA (via Travel4pro), a cherché depuis l’été dernier à faire entrer de nouveaux investisseurs, en vain. Dans les prochains jours, ou les prochaines semaines, Runaworld, détenu à 52% par le Crédit Agricole Private Equity, sera donc soit redressée soit liquidée.

Son volume d’affaires a atteint 22M€ en 2011 (exercice clos le 30 septembre), avec des pertes de 400 000€. "Nous vivons des années difficiles depuis trois ans", nous confiait Christian Coulaud en novembre, en précisant que son activité avait été mise à mal par la faillite d’un TO.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique